Magazine Voyages

Intermède

Publié le 24 novembre 2014 par Bourlingueur @jonathancusteau
Petit intermède en attendant d'avoir la connexion et le temps nécessaires pour mettre à jour mes aventures du présent voyage.
Après une semaine bien compacte au Maroc, à visiter les villes de Marrakech, Rabat, Fès, Chefchaouen et Tanger, j'ai pris le traversier aujourd'hui pour atteindre l'Europe.
Demain, je traverserai la frontière de l'Espagne et du Royaume-Uni (!) pour marcher dans Gibraltar. Si je n'avais pas tenu autant à voir le gros rocher, les choses auraient été plus simples.
D'abord le traversier le plus accessible de la ville de Tanger, au Maroc, menait à Tarifa (Espagne-390 dirhams), la ville espagnole la plus éloignée de ma destination, parmi les options offertes. Il m'était inutile d'aller vers Gibraltar directement puisque je serais arrivé trop tard et qu'il ne restait pas d'endroit où dormir pour la soirée.
L'option d'aller vers Algeciras était tentante, mais il aurait fallu me taper le bus au Maroc pour atteindre le nouveau port de Tanger, apparemment à 50 km de la médina. À la place, j'ai pris une navette gratuite de Tarifa à Algeciras et de là, j'ai marché jusqu'au terminus pour me taper un bus local (2,45 euros) vers La Linea de la Concepcion. Un transit qui m'aura pris au total près de six heures en comptant la marche du terminus vers mon auberge miteuse, où la chambre sent la cigarette.
Il semble particulièrement essentiel de réserver tôt pour avoir un bon endroit où dormir dans la région. J'ai entrepris de rester un deuxième soir pour avoir le temps de bien visiter. Les options n'étaient pas légion et je changerai de logis demain.
À noter aussi que les liens routiers/ferroviaires vers les autres villes sont plus ou moins simples. Je vous en reparle quand j'aurai confirmé la possibilité de partir vers Granada.
Restez branchés. Avec un peu de chance, je trouverai une bonne connexion pour publier des photos sous peu.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bourlingueur 1847 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine