Magazine Coaching sportif

Cher Benjamin Jégou, digital brand manager chez NIKE

Publié le 24 novembre 2014 par Emmanuel S. @auxangesetc

bunan bandol moulin des costes 2009Cher Benjamin Jégou, Digital Brand Manager chez Nike France (clic), je ne te félicite pas. Il est 16h58 on est dimanche 23 novembre 2014 et la France vient de perdre la finale de la coupe des résidents suisses de tennis. C’est pas ta faute Benjamin mais tu es le 1er à qui je l’écris. En plus j’ai un peu chargé sur le Bandol à midi, MOULIN DES COSTES 2009, après 1h de footing, 1h15 de muscu et 30mn d’étirements alors je me crois tout permis.

Cher Benjamin Jégou, Digital Brand Manager chez Nike France, si je t’écris aujourd’hui c’est parce que je suis triste et jaloux. Triste parce que t’es au top des réseaux sociaux et que tu ne me connais pas. Jaloux parce que je viens de lire que t’avais invité la blogueuse graine de sportive (clic) pour un top week-end à Berlin Tempelhof et pas moi. Alors que j’ai couru le marathon de Berlin en 3h26 et pas elle (clic). Alors que je suis un homme, vieux, chauve qui rit, quand elle est blonde et jolie.

HALTE AU SEXISME.

Benjamin Jégou, Digital Brand Manager chez Nike France (clic), tu devrais pourtant savoir que les réseaux sociaux sont friands de petits chats et de lutte contre toutes les discriminations. Je te fais pas un procès, le bad buzz autour de mon billet suffira.

marathon-berlin-2014-850x504

Tu me diras pour ta défense que pour mon marathon de Berlin 2014 j’étais en GORE, UNDER ARMOUR et MIZUNO aux pieds, quelle importance au fond ? s’il ne fallait inviter que des convaincu(e)s à tes petites sauteries berlinoises, à quoi servirait ton digital brand management ? je te réponds à ma question, ça ne servirait à rien. Voilà pourquoi tu invites la petite Marie avec sa petite voix, ses petites manies (clic) et sa NIK-o-dépendance  au Berlin bikini hôtel (clic), c’est pour qu’elle enfile sa brassière NIKE , look at the picture, photo reproduite sans son autorisation, pardon, alors que moi je me serai enfilé un bonne bière teutonne sur la piste du NIKE ZOOM BERLIN 2014 (clic). Oui,  je ne me vante pas, je peux le faire si tu me fais tout gratos, le vol pour Berlin, la bouffe, l’hôtel et même le dossard pour ton km lancé sur la piste désaffectée. Je te la coupe hein ? Normal je vis en banlieue et faut pas me la raconter, j’ai des potes qui égorgent leurs chats au trombone rouillé dans des caves HLM.

brassiere-nike

Franchement, Benjamin Jégou, Digital Brand Manager chez Nike France, je ne te comprends pas. Si tu m’avais invité, moi, ou pire encore Math’ (clic) ou Saint Aymeric (clic), on t’aurait chiadé un article original, super bien léché avec moult références sexuelles sur les nuits berlinoises (Math’) ou sur la religion en ex-RDA de 1949 à 1990 (Aymeric), avec de jolies photos au Polaroid et de vraies questions, sur le prix d’achat d’un blogueur, le cash back d’un voyage berlinois pour NIKE, les conditions de fabrication de tes baskets (clic) et celles de tes concurrents, le bénéfice net par action de tes actionnaires en hausse de 21% en 2014 (clic), ou bien encore sur la politique RSE de la firme à la virgule…. alors que là t’as quoi ? un selfie de belle blonde qui a mangé une pomme au déjeuner, 3 lignes de rédaction de classe verte et 11 personnes qui LIKE sur Facebook.

Tout ça pour ça.

Benjamin Jégou, Digital Brand Manager chez Nike France, t’es sorti de l’école il n’y a pas très longtemps, alors je ne t’en veux pas. Tu vas au plus simple, tu dois encore apprendre beaucoup même si t’es plus diplômé que moi. Naaaaan c’est pas vrai mais faut que je te flatte si moi aussi je veux aller à Berlin gratos avec mes Adidas Adizero boost (clic). Bon pas sûr de t’avoir convaincu avec ce billet, je te sens un peu corporate mais si t’as envie de discuter un soir, ou plutôt un matin, je suis vieux, je me couche tôt, mon indépendance est à vendre !

Et saches enfin que je suis beaucoup moins cher que Christophe Conte qui est aussi bien meilleur que moi chaque semaine dans Les Inrocks (clic). Mais il court moins vite et ne parle pas de sport.

Benjamin je t’embrasse pas, je reviens de mon fractionné sur piste et je sens un peu la transpi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte