Magazine Rugby

Problèmes cardiovasculaires… comment réagir ?

Publié le 24 novembre 2014 par Sudrugby

Les problèmes cardiovasculaires et la mort subite

Mais quel est cet étrange mal qui touche tout particulièrement les sportifs ? Lors d’un effort physique intense, il se peut que le cœur s’accélère et batte très rapidement subitement, à tel point qu’il n’envoie plus de sang au cerveau pour l’irriguer. La personne s’écroule alors et la mort survient moins d’une heure après l’apparition des symptômes. La mort subite concerne en France entre 30 000 et 60 000 personnes par an.

Alors, si cela arrive, comment faut-il réagir ?

Le saviez-vous ? Seuls 3% des stades français sont équipés de défibrillateurs (2012).

Le saviez-vous ? Seuls 3% des stades français sont équipés de défibrillateurs (2012).

Tout d’abord, il faut immédiatement appeler les secours, et commencer un massage cardiaque en attendant leur arrivée pour faire circuler le sang qui alimente le cœur. L’idéal est d’utiliser un défibrillateur pour établir un choc électrique afin que le cœur rebatte normalement. Les scientifiques affirment que dans les 4 premières minutes qui suivent l’arrêt cardiaque, la réanimation par administration de chocs électriques seule est suffisante. C’est pour cette raison que la présence de défibrillateurs dans les complexes sportifs est fortement recommandée. Ceci peut sauver des vies et c’est à la portée de tous !

Utilisation du défibrillateur

Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Son utilisation est très simple. Le DEA (Défibrillateur externe automatisé) indique clairement au secouriste ce qu’il doit faire, étape par étape. Une fois le défibrillateur sur place, il faut rapidement le mettre en marche, coller les 2 électrodes sur la clavicule droite et sous l’aisselle gauche et suivre les instructions vocales indiquées par l’appareil. Les défibrillateurs automatisés analysent le rythme cardiaque de la victime et évaluent si un choc doit être administré. Les défibrillateurs automatiques déclenchent seuls le choc. Les défibrillateurs semi-automatiques indiquent qu’un choc doit être administré, le secouriste doit alors déclencher le choc électrique. Pour plus de détails, vous pouvez regarder comment utiliser un défibrillateur dans la vidéo suivante :

La France est très active quant à la mise à disposition des défibrillateurs à tous. On peut retrouver le nombre et la localisation des défibrillateurs en France classés par département. Des formations sont proposées partout en France, des formations courtes, entre 20 et 30 minutes, ou plus complètes, de 2 à 3 heures.

Les pros du rugby tentent de sensibiliser le monde du sport à l’utilisation de défibrillateurs

elvis-vermeulen
L’ancien joueur français de rugby, Elvis Vermeulen, qui a joué en équipe de France et à l’ASM Clermont Auvergne a pris part au projet de sensibilisation à propos des défibrillateurs dans le milieu sportif. Il est cofondateur de la société CARDIOP. Bien que la pratique accrue d’un sport puisse accélérer la survenue d’une mort subite, le sport reste en général très bénéfique et une pratique régulière réduit globalement le risque d’infarctus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines