Magazine Société

Pourquoi ne faudrait-il ni écouter la radio, ni regarder la télévision ?

Publié le 24 novembre 2014 par Philippejandrok

IMG_1670.JPGNous avions jadis un service public, celui-ci était au service du public, il a été subrepticement utilisé au cours des 30 dernières années dans l’intérêt exclusif des dirigeants de ce pays comme un service de propagande et d’abrutissement des masses, et ce qui était public, est devenu exclusivement politique.

Il suffit de regarder le journal télévisé de toutes les chaînes, même celles d’information, nous constatons à nouveau que l’information divulguée, livrée au public est tronquée, manipulée, complètement fausse, la presse écrite remplit aujourd’hui le même office.

Dernier exemple en date, M. Alain Juppé, élu l’homme de l’année par le journal GQ, en quoi un homme politique condamné par la justice le 30 janvier 2004 à par le Tribunal de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis, "pour prise illégale d'intérêts" est il vraiment l'homme de l’année 2014 ?

Nous assistons bel et bien une manipulation des esprits pour les préparer à accepter ce candidat pour la prochaine élection présidentielle ? Ceux qui sont cachés et qui dirigent vraiment ce pays, avaient fait la même chose avec DSK qui n'a pas su garder fermée sa braguette à New York.

Tout se met en place, les interviews, les déclarations ahurissantes, on demande à Alain Juppé son avis sur les adoptions pour les couples gays, avis favorable entre tous et pour cause, les gays sont une communauté importante et puissante, un poids politique d’envergure, et comme chacun trouve midi à sa porte, cette communauté ira dans le sens de celui qui prétendra pencher vers elle, c’est ce que l’on appelle, de la manipulation politique, et elle est en marche, pour preuve, sur le service public, on parle de plus en plus d’Alain Juppé, on le voit ici ou là, pourquoi ?

Oui, pourquoi lui, il est un citoyen comme un autre, non, il est le représentant d’une faction politique qui rêve de reprendre le pouvoir, il est le lieutenant désigné, lui, qui a été condamné à 10 ans d’inéligibilité, et lorsqu’un citoyen fait une peine de 6 mois à 1 an de prison ou plus, il est déchu de ses droits civiques, mais pas Alain Juppé, pas, les sénateurs corrompus, les députés scélérats, non, eux, ils ont tous les droits au cœur d’une démocratie qu’ils ne servent pas, mais sur laquelle ils se servent.

Mais pour cela il faut que le service public les soutienne, les entretienne, entretienne leur mémoire aux yeux des citoyens qui pourraient les oublier, mais comment le pourraient-ils ?

M. Juppé n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, le problème est que le pouvoir est tellement habitué à faire payer ses frasques par le peuple, que le service public est imposé par une taxe, la redevance, que l’on peut assimiler à du racket, ainsi, que l’on ait une radio, un poste de télévision, ce service est payant, c’est donc qu’il n’est pas public, et pourquoi le payer, alors que l’on nous assène sur les ondes des mensonges tout au long de la journée, des émissions débiles, des films médiocres et du sport, du pain et des jeux, des publicités qui financent ce contenu insupportable, et une presse bâillonnée qui, si elle disait la vérité, pousserait le peuple à se révolter.

Cette télévision poubelle, cette radio manipulée nous absorbe, nous berce, les deux réunies nous endorment à raison, pour que l’on ne pense pas, pour que l’on nous impose des personnes à aimer, à soutenir, des menteurs, des roublards, des escrocs sans la moindre imagination au service d’un pouvoir de plus en plus totalitaire dans ses actes, et ses privations de libertés.

Et lorsque nous refusons de souscrire à cette télévision poubelle, à cette radio tordue, et bien l’état nous force tout de même à payer la redevance, même si le citoyen fait le choix d’une télévision privée qu’il paye et je ne parle pas de Canal+, chaine des bobos par excellence, couteuse et au contenu à peine meilleur que la médiocrité du domaine public.

Voilà pourquoi je ne regarde ni la télévision, ni n’écoute la radio, qui sont tous deux des organes de manipulation politique au service d’un pouvoir qui ne représente plus les citoyens, mais les intérêts économiques des vilains qui détruisent notre société et notre monde.

Chacun est libre de croire que le service public existe encore, alors que des coupes sont faites dans tous les services, médicaux, hôpitaux, postes, écoles… le service public n’existe plus et nous continuons à le payer de plus en plus, et personne ne s’interroge ?

Saturne, l’état cannibale dévore ses enfants pour qu’ils payent ses dettes à lui, ses erreurs à lui, une épouse est responsable des dettes de son époux, alors que nos politiques sont mariés à la République, ils ne sont jamais tenus pour responsables des erreurs qu’ils commettent toujours en faveur des multinationales au mieux, de leurs intérêts personnels au pire, et toujours détriment des citoyens ???

Savez-vous pourquoi le gaz et l’électricité sont si chers ?

Parce qu’un corrompu de secrétaire d’État au service des pétroliers a décidé de faire voter une loi en douce indexant les ressources énergétiques sur le prix du baril de pétrole, alors que cela n’a strictement rien à voir. En revanche, le secrétaire d’État et ses complices qui continuent à entretenir le mensonge, occupent désormais un poste phare dans l’industrie pétrolière, gazière… Alors que le citoyen est pris à la gorge, car le cout des ressources énergétiques ne cesse d’augmenter.

La redevance, c’est le même genre d’arnaque au citoyen, un citoyen qui ne dit rien, qui se croit libre et qui, comme le mouton de Panurge, se dirige de son plein gré vers le précipice.

Il est aisé de rester ce mouton entouré par ces loups assoiffés de son sang, mais ces loups ont peur du troupeau, c’est pourquoi ils lui brisent l’échine, ne soyez plus des moutons, relevez-vous et marchez fièrement vers un avenir que vous construirez vous-même et non pas vers cette destruction de la pensé que ces groupes politiques corrompus par les multinationales nous préparent.

Nous vivons une époque formidiable… mais sachez que dans le monde entier, le monde se révolte, les citoyens sortent dans la rue, les politiques prétendent que c’est contre l’Austérité, oui, mais contre l’Austérité politique qui les détruit et qui les plonge dans la misère, l’état citoyen est devenu l’état répressif, une parfaite incohérence sur la gestion de la Démocratie, voilà pourquoi nous vivons une époque formidiable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine