Magazine

Et les internautes mystères ?

Publié le 24 novembre 2014 par Clientmystere

internaute mystère : un nouveau genre de client mystere

Internaute mystere : le dé-clic

Dans la famille client mystère, je demande l'internaute mystère... Dernier né et déjà on le convoite, on l'apprécie. L'internaute mystère est un web client, un client mystère derrière son écran qui clique et qui achète. La visite virtuelle a remplacé le shopping en magasin et les déambulations des doigts sur la souris ont supplanté les allées et venues dans les rayons.
Quel bonheur pour le client de ne plus avoir à dire bonjour et à affirmer haut et fort son impression en direct comme il le pense, sans se gêner. Plus d'efforts à faire, la liberté et totale : le client est bien devenu roi dans ce nouveau temple de la consommation ouverte, exponentielle et mouvante. L'image est un peu cynique mais la réalité est bien celle-ci.  Le consommateur-client n'est plus fidèle, n'a plus de remord, ne se laisse plus faire, compare, jauge, teste, râle et donne son avis.
Que le SAV soit bien accroché car le client ne se laissera plus marcher sur les doigts... Un délai un peu long, un service presque impoli : il envoie un mail gratiné à tous ces proches pour faire état du service déplorable dont il a été victime. Les plus revanchards ouvrent même une page facebook pour incriminer l'entreprise et dénoncer publiquement le service, quitte à se mettre dans l'illégalité.
Bienvenu dans le commerce du XXIe siècle où l'éthique et le développement durable ont leur place mais où l'exigence et la rage féroce du consommateur l'emportent. C'est l'enjeu principal des entreprises et pour cause. Les contraintes économiques et financières ont démoli son pouvoir d'achat ; il ne lui reste plus qu'à réduire ses dépenses. Il se venge comme il le peut, il se défoule, il s'exprime sur l'autel du consumérisme aggravé.
La réponse est simple, claire et évidente : déclencher des visites internautes mystères et constater le verdit du client. Il fuit ? Il adhère ? Il continue sa visite ? Il passe son chemin ? Il achète ? En 10 secondes, il décide, il tranche. Le résultat est immédiat et les conséquences certaines. C'est donc un moyen d'anticiper et de comprendre pourquoi votre flux de visiteurs ne se concrétise pas en acheteurs. Mais que se passe t-il donc dans ma web boutique ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clientmystere 231 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog