Magazine High tech

Yvelines, la fibre optique pour tous en 2020 ou presque selon la CA2RS

Publié le 24 novembre 2014 par Eric78

fibre_optique_yvelines

Aujourd’hui, l’accès Internet est devenu quelque chose de vital pour s’informer, se divertir, travailler ou encore effectuer des démarches administrative en ligne. Problème aujourd’hui, l’ADSL, la technologie la plus répondu pour accéder à Internet ne permet pas en raison de ses limitations techniques de garantir le haut débit pour tous, loin de là. En effet, nul besoin d’habiter en rase campagne pour subir des débits en dessous du megabits. Point de salut, si vous habitez loin du DSLAM. En effet, les technologies utilisant des paires de cuivre   (ADSL, Re-ADSL  ADSL2+, VDSL…) subissent une atténuation importante au bout de quelques kilomètres, contrairement au signal de la fibre optique ne décline presque pas avec la distance (affaiblissement de l’ordre de 0.2 dB/km à comparer aux 15 dB/km du cuivre). Dans de nombreux cas, il est nécessaire de compléter voir de recourir uniquement à d’autres type de connexions (satellite, modem 3/4G, wifi, WiMax…). Vous l’aurez  donc compris l’avenir passe par la fibre optique qui cumul les avantages: débit, temps de réponse (ping), peu ou prou de limitations de distances Seul ombre au tableau et pas des moindres: son coût en grande partie lié aux travaux d’enfouissement.
La fibre optique pour quel usage:

– le télétravail: à l’heure ou l’écologie est devenu un sujet prioritaire. Internet s’impose comme l’outil idéal pour permettre de travailler à domicile tout en permettant d’accéder aux ressources par le biais d’un VPN par exemple. De ce fait, on limite les trajets allé retour entre le domicile et le travail.

– Les débits dans le sens montant (upload): idéal pour transférer les fichiers et effectuer des sauvegarde sur un site distant ou dans le cloud)

– Profiter d’un temps de réponse quasi instantané pour les jeux en ligne (idéal pour le cloud gaming)
– Regarder la TV sur IP en haute définition (HD) sur plusieurs récepteurs en  simultané (TV, consoles, tablettes, PC…)
– Télécharger des films HD et des morceaux de musique à très grand vitesse (depuis une seedbox,des news group,P2P ou un site Hadipo Proof bien sur)
– Regarder des films en streaming sur des plateformers de VOD tel Netflix (avec avec une fluidité totale des images (sans compression ni pixelisation) et un son multicanal 5.1 cristallin (HD+) ou encore être prêt pour les nouveaux contenu UHD/4K.

Bref, la question maintenant est à quand la FTTH (Fiber To The Home) dans le 78? Selon le site du conseil général, ce serait 2020 pour tous les Yvelinois. Du moins dans la théorie… dans la pratique  cela risque d’être un peu plus long bien que le Conseil général des Yvelines est été l’un des 1ers départements à inaugurer un réseau de fibre optique sur son territoire grâce à son plan  Yvelines Numérique.

Prenons l’exemple du secteur géré par la CA2RS qui par la densité de sa population est la 3e communauté d’agglomération des Yvelines. La Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine regroupe 12 communes: Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chapet, Les-Alluets-le-Roi, Médan, Morainvilliers, Orgeval, Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet et Villennes-sur-Seine. Sur le territoire de l’agglomération, les zones d’activités qui bénéficieront en priorité du très haut débit  (THD) sont : la zone industrielle de Chanteloup les Vignes, l’Ecopole de Carrières-sous-poissy / Triel sur Seine comme l’indique ce blogger de Verneuil (rue de la comtesse).

Si vous vous demandez à quel étape sommes nous dans le planing du déploiement de la fibre, voici la réponse communiquépar la CA2RS:

Dans le cadre du développement d’un plan numérique national en 2009, l’Etat a divisé son territoire en trois. D’une part, la zone dite très dense (pour les Yvelines, il s’agit des 7 communes Elancourt, Fontenay-le-Fleury, Guyancourt, Le Chesnay, Marly-le-Roi, Rocquencourt, Vélizy-Villacoublay) dans laquelle plusieurs opérateurs pourront déployer de manière concurrentielle plusieurs réseaux optiques (jusqu’à 4 prises optiques par logement), la zone moyennement dense « privée » où un réseau optique sera mutualisé et confié à un opérateur privé ( cette situation concerne la CA2RS) et enfin la zone moyennement dense « publique » qui correspond au reste du territoire et où la construction d’un réseau mutualisé sera laissée à l’initiative des collectivités publiques avec l’aide de l’Etat via le Grand Emprunt.

En zone moyennement dense, les deux opérateurs, SFR et Orange ont décidé d’investir dans 104 communes. Chaque opérateur, privé ou public, est responsable du déploiement dans son secteur. Pour la CA2RS, il s’agit d’Orange.

Que vous soyez en zone privée ou en zone publique, il faut compter en moyenne 4 à 5 ans de travaux, à partir du démarrage des études préalables. Un calendrier précis est actuellement en train d’être établi pour chaque commune en fonction des problèmes d’aménagements urbains et routiers.

Ces chantiers ne commenceront pas avant 2015-2016 (deux ans sont nécessaires pour les études, le lancement des marchés, etc.). Plusieurs chantiers seront donc lancés en parallèle. Les priorités vont en être définies avec les représentants de l’intercommunalité et l’opérateur privé.

Les engagements de  l’opérateur privé doivent faire l’objet de conventions avec l’Etat, le Conseil général et les collectivités. Un travail de suivi sera opéré par la Commission Départementale d’Aménagement Numérique composée de tous les présidents des intercommunalités, de conseillers généraux et de partenaires institutionnels. Elle sera en charge de veiller au respect des calendriers de déploiement présentés par les deux opérateurs. Par ailleurs, un « référent numérique », sera nommé dans chaque intercommunalité et facilitera le travail de l’opérateur en accélérant les démarches administratives.

Vous pourrez vous donc renseigner auprès de votre mairie ou du référent numérique de votre intercommunalité à partir de 2015. Si la fibre optique est déployée au pied de votre lieu de résidence alors votre logement sera raccordable.

Le Conseil général ainsi que les opérateurs se sont engagés à équiper l’ensemble du territoire en fibre optique d’ici 2023, les entreprises au même titre que les particuliers. Les entreprises basées sur la plupart des zones d’activités peuvent déjà en partie bénéficier du service Très Haut Débit professionnel sur fibre optique ( www.yvelinesconnectic.com).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric78 823 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte