Magazine Cinéma

[Test Blu-Ray] « Les Sept Samouraïs » d’Akira Kurosawa.

Par Trailers & News @TrailersandNews

[Test Blu-Ray] « Les Sept Samouraïs » d’Akira Kurosawa.

Le synopsis: Au Moyen-Age, la tranquillité d’un petit village japonais est troublée par les attaques répétées d’une bande de pillards. Sept samouraïs sans maître acceptent de défendre les paysans impuissants.

Le blu-ray sortira le 3 Décembre.
Le film étant présenté dans sa version intégrale restaurée, il comporte l’entracte musical scindant le film en deux parties.
Ces éditions DVD & Blu-ray restituent cette forme en comportant chacun 2 disques, pour chacune des 2 parties du film.

Contenu et spécification: Blu-ray 1&2
Master restauré Image & Son – Noir & Blanc Format image : 1.33, Résolution film : 1080 24p, Format son : DTS Master Audio 5.1 Japonais, Sous-titres : Français (nouveaux ST)

Durée : 1h51 (film – 1ère partie)
/ 1h35 (film – 2e partie)

Bonus:
– Making of promotionnel de 1954
– Kurosawa la voie, un documentaire de Catherine Cadou, avec Clint Eastwood, Martin Scorsese, Bong Joon Ho… (49’)
– Un Western Diluvien : rencontre avec des membres de l’équipe de tournage (20’)
– Bandes annonces
– Galerie de photos d’archives

Edition Blu-ray
+ Livret de 40 pages rédigé par Catherine Cadou

Condition du test:

TV: Samsung UE60H7000SL 60″

Amplificateur: ONKYO  PR-SC5509 7.1

Test:

Image: Une  superbe  remasterisation, il y a encore un peu de grain, mais peu,  ce qui n’est pas pour déplaire, la qualité est vraiment  au rendez-vous. Honnêtement, on redécouvre le film. Le contraste noir  et blanc est de très bonne qualité et les détails  des visages, costumes, maquillages  sont vraiment incroyables. Une remasterisation exemplaire  pour un chef d’oeuvre du cinéma. A noter  que  le film comporte de nouveaux sous titres, nouvelle traduction, orchestré par Catherine Cadou, qui a été la traductrice officielle de Kurosawa.

Son: Là c’est autre chose, malgré une présentation sonore en DTS Master Audio 5.1, le son  n’est répartit  que  sur les 3 enceintes de devant (enceinte centrale et les 2 frontales). Donc pas de son sur les enceintes arrières, ce qui est une petite déception. Cela n’enlève rien au travail  de remasterisation qui a été fait  car  c’est quand même du bon boulot. Les dialogues et effets sonores sont bien séparés et équilibrés.

Bonus: Le making-of de 1954 est muet  mais nous montre des images rares du tournage, un plaisir. »Kurosawa la voie de Catherine Cadou »  est  un bon documentaire montrant  l’influence  de Kurosawa à travers 10 réalisateurs/trices, de tout horizon,  un bon complément.  Avec « Un Western Diluvien »  on part à la rencontre   de membres de l’équipe du film qui  nous racontent  le tournage,  une très bonne chose qui nus permet de mieux comprendre comment Kurosawa travaillait. Enfin un livret  de 40 pages, juste pour l’édition blu-ray,  est une vraie perle de renseignements  avec en plus des photos du tournage.  Des bonus vraiment bons,  seul petit regret, on aurait aimé  un making-of du travail de remasterisation qui aurait été aussi un vrai plus.

Conclusion:  Une  remasterisation exemplaire avec une qualité  optimale et des bonus intéressants, voici ce qui vous attend. Malgré quelques petites déceptions, c’est un vrai plaisir  de redécouvrir ce  film.

7samourais_sceno_bluray


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Trailers & News 2902 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines