Magazine France

revue de presse politique amicale

Publié le 25 novembre 2014 par Gédécé @lesechogaucho

Blogs in blueComme je n’ai pas le temps au vu de l’avancement d’une journée qui a passé trop vite, et que je ne veux pas livrer ici des billets bâclés sur des sujets qui méritent mieux, voici un tour d’horizon rapide de blogs qui me sont familiers, qui ont revisité pour nous les thèmes du jour. Sur la situation de Ferguson, le billet de Cri du peuple est à lire absolument. Il nous propose une analyse sociologique et politique rapide qui va au delà de ce que l’on peut lire habituellement dans la presse. Et oui, le niveau baisse… Dans un autre registre, Bembelly a évité lui aussi de foncer bêtement dans le tas en choisissant plutôt l’humour et la musique…. Un clin d’œil appuyé aux tweets de Taubira, dont un journaliste sportif se voudrait l’exégète éclairé alors que son manque de jugement analytique l’empêche de considérer qu’il ne fait que hurler avec les loups ?

Autre sujet du jour qui fait les choux gras des journaux sans guère de discernement une fois de plus, et des déclarations de politiques de premier plan (sic) comme celle de Rachida Dati ne voit pas où est le problème, la venue du pape à Strasbourg, contre laquelle JL Mélenchon a eu bien raison de réagir. Autre caillou dans le brouillard de l’information,  le billet de Leziadec évoque également le sujet à sa façon.

La Horde nous met en garde, à gauche vraiment, contre les fausses lumières  de l’agence info libre et ses méfaits, dont j’ai déjà parlé ici, ce qui m’a valu la visite de son mentor tellement insoupçonnable d’appartenir à l’extrême droite . Leur accroche :  » une webtélé qui fait la part belle à l’extrême droite sous couvert de « pluralisme » (on commence à connaitre la chanson), et qu’on retrouve trop souvent aux abords de nos manifestations. » Il faut dire qu’ils ont une manière de faire qui n’éveille pas d’emblée le soupçon. Et pourtant….

Le partageux, qui m’a beaucoup ému cette nuit avec un autre billet qui en dit long sur l’état de décomposition de notre société et de ses valeurs, si minée par l’indifférence, sort de son registre habituel fait d’histoires vraies et de simplicité volontaire qui en disent (vraiment très) long pour proposer de se pencher enfin sur nos vraies valeurs communes, à gauche vraiment :

S’interroger — gauche, écologistes, socialistes, communistes, libertaires ou autre terme à ton goût — sur les difficultés à être écoutés des jeunes, des classes populaires, de ceux qui ne sont pas militants, de ceux qui ne sont pas membres d’une organisation, c’est à dire de la majorité de la population. Ce qui implique de nous remettre en cause.

Nous remettre en cause, ce n’est pas abandonner nos idées comme on l’entend trop souvent.

Et pour clore ce billet, un peu de poésie dans ce monde de brutes. Gens sérieux, s’abstenir.

Nota bene: cette visite à laquelle j’aimerais procéder plus souvent que mon temps ne me le permet m’a permis de constater qu’il conviendrait de réactualiser ma blog roll plus finement. L’un d’entre eux n’existe plus, d’autres n’ont pas été nourris depuis plusieurs mois… Aussi, j’ai donc décidé de supprimer systématiquement les blogs qui ne publient plus depuis plus d’un mois. n’y voyez là, les ami(e)s, aucune intention hostile ni rancœur de ma part. Simplement le besoin d ‘alléger l’espace restreint ici, et de répondre à l’attente de nouveauté et d’actualité de mes lecteurs (et trices). merci pour votre attention


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte