Magazine Hockey

Puck off : comment les Ducs d'Angers ont-ils vécu la coupe d'Europe Continentale ?

Publié le 27 novembre 2014 par Guillemette
Dimanche 23 novembre, les Ducs d'Angers se sont qualifiés pour la Superfinale de la coupe d'Europe Continentale. Comment l'ont-ils vécu sur la glace et dans le vestiaire ? Réponse avec le défenseur Florent Aubé qui vivra, du 9 au 11 janvier prochain, sa 2e finale au plus haut sommet de l'Europe. 

Puck off : comment les Ducs d'Angers ont-ils vécu la coupe d'Europe Continentale ?

Angers est le 3e club français à participer à la Superfinale de la Conti Cup 

 
GlaceNews : comment avez-vous abordé cette demi-finale ?
Florent Aubé : nous étions concentrés. Nous savions que ce ne serait pas facile. Réal Paiement nous a dit d'aborder les matches comme des matches normaux. Nous n'avons pas voulu nous adapter au jeu de nos adversaires pour que ce soit eux qui s'adaptent au nôtre. Il n'était pas question de changer l'identité de l'équipe.
GlaceNews : votre premier match, remporté 4-0, vous a opposé aux Polonais de Sanok. Comment l'avez-vous vécu ? 
Florent Aubé : il s'est bien passé. Nous avons rapidement marqué et avons su faire le break dans le 2e tiers. Nous sentions, à 3-0, que le match était en notre faveur, mais nous sommes restés vigilants d'autant plus que nous savions, pour le lendemain, que Belfast patinait beaucoup et qu'il fallait veiller à bien finir nos mises en échec. Réal Paiement ne nous a pas donné de consignes particulières.
GlaceNews : de quelle façon cette première victoire a marqué la suite de la compétition face à Belfast, samedi ?
Florent Aubé : nous savions que si nous emportions cette 2e rencontre face à Belfast, nous serions la seule équipe à avoir deux victoires et à mettre une option sur la qualification en finale. Nous voulions donc absolument remporter ce match pour aussi ne rien avoir à regretter à la fin du week-end. Nous avons réussi à hausser notre niveau de jeu. On a frappé plus. On a aussi patiné plus. On a été bon dans les compartiments de jeu, à l'offensive, en défense, dans les duels, dans les combats dans les oins. Tous les joueurs étaient à l'unisson. Tout le monde aidait tout le monde dans tous les secteurs de jeu. C'est ce qui a fait la différence.
GlaceNews : un effort collectif qui s'est révélé payant par la victoire 2-1. Dans quel état d'esprit monte-t-on alors sur la glace pour l'ultime match face à Neman Grodno ? 
Florent Aubé : nous étions tous très contents tout en sachant très bien que nous n'étions pas encore sûrs d'être qualifiés en finale. Nous sommes restés concentrés car on savait qu'on aurait un dernier match difficile à jouer. Dans nos têtes, on voulait faire un 3 sur 3. Les Biélorusses patinaient encore un peu plus que les autres équipes. Le match était serré. Nous étions sereins mais faisions preuve d'un peu de fébrilité vers la fin car nous devions conserver un écart le plus petit possible pour nous qualifier (défaite d'Angers 4-3). Ce fut un vrai soulagement quand le week-end s'est terminé. Nous étions vraiment très, très heureux.
GlaceNews : avant la finale, il y a encore de nombreux matches de Magnus et la coupe de France. Quand commencerez-vous à vous préparer pour l'échéance européenne de janvier ? 
Florent Aubé : la préparation commence en fait dès maintenant, même si nous devons rester concentrés sur la ligue Magnus et la coupe de France pour défendre notre titre. Ce sont nos deux objectifs. Nous devons nous préparer dès à présent car nous savons que le mois de janvier sera très dur avec un match tous les deux jours. Il faut arriver en forme pour éviter les blessures.
GlaceNews : vous disputerez votre 2e Superfinale en deux ans. Qu'avez-vous envie de dire à vos coéquipiers qui ne l'ont encore jamais joué ?
Florent Aubé : j'ai participé en effet à la Superfinale avec Rouen, en janvier 2013, à Donetsk, en Ukraine. J'en garde de très, très bons souvenirs : avoir joué des matches d'une très grande intensité contre des équipes de KHL, dans de grosses patinoires avec de très belles ambiances... Je suis impatient de revivre tout cela, même si nous avons vécu au Haras des demi-finales de folie ! Ce sera la même chose mais encore un niveau au-dessus que ce soit au niveau technique des équipes, de l'intensité des matches, de l'ambiance !
crédit photo : www.ducsdangers.fr
@http://glacenews.blogspot.com - reproduction partielle ou totale interdite sauf autorisation de l'auteur     
         

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillemette 9774 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines