Magazine Insolite

Une mosaïque de 66 000 gobelets

Publié le 28 novembre 2014 par Didier Vincent

Potable

On nous dit que les gobelets sont biodégradables, c'est heureux. depuis, le plug anal, on se méfie. L'art contemporain doit se diluer dans le politiquement correct et le recyclage, sinon...Sinon, on déconstruit.

Voici donc un amas à la Armand avec les tics actuels, à savoir faire sens avec ce qui n'en a pas (ou qui en a un autre), histoire d'attirer l'œil.

Cent bénévoles et 62 heures pour cette installation "militante" pour l'eau potable représentant un fœtus. Le rapport de l'un à l'autre est incertain. Plus c'est métonymique, plus c'est "contemporain", voyez le plug qui n'est en fait qu'un sapin de Noël stylisé.

Je pense que tout cela ne restera pas dans les annales. L'art contemporain est si vite dépassé par les événements.

To raise awareness among the general public about the global clean water crisis, the artist Belo created an image composed of 66,000 cups of colored rainwater simulating levels of impurities found in water all over the planet. This major work of 3,600 square feet, representing a fetus in the maternal womb, emphasizes the necessity of water, even before birth, for each living person.

Fun Facts: 66,000 compostable and biodegradable cups, 15,000 liters of colored rainwater, 1 kg of vegetable dye, more than 100 volunteers, 62 hours of work, placed end to end the 66,000 cups would measure 5.2 km long.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine