Magazine Musique

Le 1er Déc. RIP Paul Walker et James Baldwin.

Publié le 01 décembre 2014 par Diesemag @diesemag

Le 1er Déc. RIP Paul Walker et James Baldwin.Journée mondiale de lutte contre le SIDA. Cette journée fut établie le 1er décembre 1988 par l’Organisation mondiale de la santé, et le fait de tenir cette manifestation chaque année a été approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU.

République centrafricaine : Fête nationale.

1924 : Naissance officielle de la brigade criminelle en France.

1986 : François Mitterand inaugure le musée d’Orsay consacré au XIXème siècle.

Ils sont nés ce jour !

1935 : Cinéaste américain Woody Allen.

1954 : Ernest Hemingway, prix Nobel de littérature.

1985 : Janelle Monáe, chanteuse américaine.

janelle-monae-bet-awards-2013-650-430

Ils nous ont quitté…

2013 : Paul Walker connu dans le rôle de Brian O’Connor, un agent infiltré dans le milieu des courses automobiles, dans les films de la saga à succès « Fast and Furious » a trouvé la mort dans un accident de voiture à Los Angeles. Selon les médias américains, la voiture dans laquelle se trouvait le comédien, une Porsche Carrera rouge, s’est écrasée contre un arbre et a pris feu. Agé de 40 ans il était passager dans la voiture d’un ami, et tous deux ont perdu la vie.

paul-walker-2025534903

1987 : James Baldwin, écrivain noir américain.
James Baldwin est né le 2 août 1924 à Harlem. Romancier, poète, auteur de nouvelles, de théâtre, d’essais, il est considéré comme l’un des plus grands écrivains de sa génération. Figure du mouvement pour les droits civiques, le thème de la discrimination est récurrent dans ses œuvres, qu’elle soit d’ordre racial ou sexuel. Baldwin s’emploie à montrer l’isolement du Noir dans la société mais aussi la solitude, conséquence des ambigüités qui sont inhérentes à chacun (homosexualité, désir d’être intégré).
Baldwin a été distingué à de nombreuses reprises, il a notamment obtenu le prix George Polk en 1963. Son oeuvre la plus connue est Go Tell it on the Mountain (Titre français : La Conversion), mais ses essais sont tout aussi remarquables (Personne ne sait mon nom, La Prochaine Fois, le feu, Nous les nègres, Le Racisme en question etc.).
En 1948, il quitte les États-Unis pour Paris, où il passe pratiquement le reste de son existence. Il décède en 1987 à Saint-Paul-de-Vence.

Le 1er Déc. RIP Paul Walker et James Baldwin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte