Magazine Info Locale

L'antisarkozysme est une obsession partagée…même par Juppé et Fillon !

Publié le 01 décembre 2014 par Gezale

Je n’ignore pas que certains de mes fidèles lecteurs m’accusent d’antisarkozysme primaire. Je veux bien entendre ce reproche. Mais je conteste cette vision simpliste. Nicolas Sarkozy vient d’être élu président de l’UMP dans les conditions que l’on sait. Il devient, de facto, le principal leader de l’opposition. Et comme il n’est jamais sorti du jeu contrairement à ce qu’il avait affirmé après sa défaite de 2012, il occupe une place éminente parmi les responsables de la droite appelés à contester la politique du gouvernement actuel. Si j’en juge par les articles de nombreux journaux, quotidiens et magazines, je ne suis pas le seul à m’inquiéter de la santé et surtout des projets de l’ancien président de la République. La campagne qu’il a conduite à l’occasion de la primaire interne à l’UMP a démontré combien il s’adaptait aux différents publics, combien il tordait le cou à la vérité dans de nombreux domaines qu’il s’agisse de l’insécurité, de l’immigration, ou du mariage pour tous. Le journal Libération, dans sa rubrique désintox, a relevé une dizaine de mensonges récents et importants dans les discours du candidat Sarkozy. Je sais bien ce qu’on dit en pareil cas : « plus c’est gros, plus ça passe ». Mais quand on aspire à la présidence la République et que les sondages, s’agissant de l’honnêteté vous place à 10% de confiance chez les Français, c’est qu’il y a un gros problème ! D’après mes connaissances, les Sarkozystes rejettent en bloc, par ailleurs, les accusations, preuves, éléments factuels, faisant de Sarkozy un délinquant en puissance…François Fillon assure que l’ancien président finira devant les juges du siège, tôt ou tard. La batterie de casseroles qu’il trimbale fait un tel bruit d’enfer…mais ses supporteurs demeurent impassibles, sourds et aveugles, insensibles à l’argument moral. C’est le propre des groopies : ils et elles veulent ignorer la face cachée du personnage…même si cette face, contrairement à la lune, est placée en pleine lumière. Quand je lis que Nicolas Sarkozy invite Dominique de Villepin (son ennemi juré) à prendre part à une sorte de conseil des sages et que celui-ci a accepté, je me frotte les yeux pour ne pas relire les aménités et autres insultes proférées par Sarko au moment de l’affaire clearstream. Non seulement, le président d’alors avait déclaré Villepin coupable en direct de New York mais en plus il avait promis de le suspendre à un croc de boucher ! Jetons la rancune à la rivière et dansons ensemble la valse des repentis. Quant à Fillon et Juppé, ils ont compris la manœuvre et n’acceptent pas cette invitation qu’ils considèrent comme un cadeau empoisonné. Antisarkozysme primaire de leur part ? Alors, une obsession Sarkozy ou un problème pour les Français ? Attendons les mois à venir. Le Rassemblement que préconise celui qui affirme avoir changé (mais il changé tant de fois) aura un drôle de visage…le sien.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine