Magazine Finances

Swiss Life s'aventure dans la co-innovation

Publié le 01 décembre 2014 par Patriceb @cestpasmonidee
Swiss Life Dans un monde en profonde mutation, il n'est évidemment pas aisé pour les grandes entreprises d'imaginer seules ce qu'elles deviendront à l'avenir. Alors, pourquoi ne pas faire appel aux principaux acteurs des transformations en cours – notamment parmi les jeunes générations – pour répondre aux questions qu'elles se posent ?
Voilà le pari que fait Swiss Life en lançant (en France) un grand « challenge », qui porte l'ambition de dessiner l'assurance de demain. Sur la base d'un dispositif qui, au premier abord, ressemble à beaucoup d'autres du même genre, celui-ci introduit quelques particularités notables. Ainsi, outre la portée particulièrement étendue de sa cible, il se déroulera sur une période relativement longue, d'environ 4 mois, et, surtout, ses 4 séquences successives signent une approche plutôt originale.
Très classiquement, la première phase – baptisée « Let's Talk » et lancée depuis le 17 novembre dernier – demande aux consommateurs de donner leur avis à propos de l'assurance, sur la plate-forme mise en ligne pour l'occasion. Les thèmes mis en avant laissent une grande latitude d'expression : entre les besoins d'échanges, de clarté, de reconnaissance et de proximité, toutes les thématiques de la relation client peuvent être abordés. De plus, à ce stade, tous les commentaires sont acceptables, suggestions d'améliorations, idées de nouveaux services, récriminations…
Le Challenge Swiss Life
C'est dans la deuxième partie de l'opération – intitulée « Let's Create » – que l'innovation va pouvoir commencer à s'exprimer, entre mi-décembre et mi-février. Elle sera ouverte exclusivement aux étudiants de grandes écoles, qui devront se constituer en équipe de 3 ou 4 personnes. Leur mission sera alors de rédiger une proposition de projet d'une dizaine de pages, devant impérativement répondre à l'un des témoignages apportés lors de la première étape (la plate-forme de dialogue restant ouverte).
Les dernières séquences reviennent à une méthode traditionnelle, avec la publication des différents projets déposés et l'ouverture d'un vote du public (tous les internautes sont invités à participer, toujours en ligne) – c'est le moment « Let's Vote ». Celui-ci sélectionnera les 10 finalistes parmi lesquels un jury d'experts de Swiss Life désignera les 3 vainqueurs, qui se partageront les 10 000 euros mis en jeu. Enfin, viendra l'heure « Let's Share », de la communication des résultats, début mars.
Cette expérience devrait se révéler extrêmement instructive. En effet, un « challenge » ouvert sur un thème aussi vaste que l'assurance de demain – mais pas nécessairement très inspirant pour l'individu lambda – serait, en principe, presque automatiquement voué à l'échec par manque de cadrage (induisant à la fois un risque de dispersion et une faible attractivité). Or, l'idée de faire préciser les thèmes de réflexion par l'intermédiaire des commentaires du public pourrait être un moyen astucieux de contourner ces inconvénients et rendre l'exercice utile malgré tout.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8188 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine