Magazine Conso

Dans les coulisses de la « Chocolate Factory » de Paul McCarthy

Publié le 02 décembre 2014 par Pascal Iakovou @luxsure

Il y a quelques semaines nous avons eu l’immense privilège de visiter les coulisses d’une des expositions les plus médiatiques du moment, la  « Chocolate Factory » de Paul McCarthy.

Cette exposition polémique s’arrêtera le 4 janvier 2015 alors allez y de toute urgence.

A la découverte de la #chocolatefactory #mccarthymdp #hyperlapse

Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:47 PDT

Outre le spectaculaire débat autour du sextoy géant qui a été installé place Vendôme qui a été dégonflé par des personnes ayant peu compris le message de l’artiste, cette exposition est surtout une manière de découvrir une reflexion sur notre société de consommation et ses travers.

#mccarthymdp les petits nains Une photo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:49 PDT

La #chocolatefactory vu du ciel #mccarthymdp

Une photo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:54 PDT

Ce qui nous marque quand on entre dans la Monnaie de Paris envahi par Paul McCarthy, c’est l’odeur du chocolat et l’accumulation de  sextoys et Père Noël qui s’entassent  dans tout l’espace.

Dans la #chocolatefactory #mccarthymdp

Une photo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:52 PDT

Après quelques structures gonflables, nous sommes directement plongés dans la factory, avec ses petits lutins rouges qui fabriquent un chocolat avec des vrais outils et machines. C’est assez intéressant. Ce fourmillement de lutins qui se baladent partout, remuent, démoulent, empilent le chocolat et assez déstabilisant surtout qu’ils ont pour consigne de ne pas interagir avec vous.

La petite vie de la #chocolatefactory #mccarthymdp

Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:58 PDT

Chocolaterie #mccarthymdp

Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:51 PDT

  La petite vie de la #chocolatefactory #mccarthymdp   Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 1:58 PDT

La seconde partie de l’exposition est beaucoup plus critique. En effet on assiste à l’accumulation de ces petits santa et plugs anals en chocolat partout au point que l’odeur du chocolat est étouffante et que la place vient à manquer. Une reflexion sur nos besoins d’accumulation et de tout posséder. Mais aussi des projections de vidéo où l’artiste nous interroge sur son role et la réaction qu’il peut provoquer. Cette exposition aurait sans doute été différente si l’artiste n’avait pas été agressé sur la place Vendome, sans doute plus joyeuse.

  Un peu foufou l artiste #mccarthymdp   Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 2:06 PDT

La table de l artiste #mccarthymdp Une photo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 2:10 PDT

  #empillage #hyperlapse #mccarthymdp   Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 2:17 PDT

Big boy #mccarthymdp

Une vidéo publiée par Pascal @luxsure (@luxsure) le Nov. 11, 2014 at 2:13 PDT


Une exposition qui nous interroge donc sur le rôle d’artiste aujourd’hui et sur notre société de consommation.

http://art.monnaiedeparis.fr/fr/expositions/chocolate-factory


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines