Magazine High tech

Test du capteur d’activité Misfit Shine

Publié le 02 décembre 2014 par Djailla @djailla

IMG_2815

Voilà un des appareils à la mode en cette fin 2014, le capteur d’activité ! Et le Misfit Shine est le premier que j’ai eu l’occasion de tester. Cette petite pastille de 27,5 mm de diamètre pour à peine 10g est à porter tout au long de la journée mais aussi de la nuit et se fera vite oublier. Elle va vous permettre de suivre votre activité quotidienne et de la quantifier en points pour atteindre un objectif prédéfini à l’avance.
Le principe est assez simple, portez le Shine sur soi, le plus évident étant au poignet avec le bracelet fourni, exactement comme une montre. Mais il peut également se porter dans toutes vos activés en utilisant aussi le clip aimanté fourni ou toute une gamme d’accessoires en options. Voici la liste des indications pour porter son Shine :

Shine

La journée l’appareil compte les pas et autres activités physiques, et la nuit il analyse la qualité du sommeil basé sur les cycles de sommeil léger ou réparateur. De quoi établir un suivi complet de l’utilisateur !

L’appareil en lui même est vraiment très simple, une pastille pas plus grosse qu’une pièce de deux euros, sans vraiment d’écran ni de bouton. Juste quelques leds en cercle sur la face avant et un aimant sur la face arrière.

misfit_shine_face

En épaisseur c’est pas plus haut que 3 pièces de 2€ et ça ressemble un peu à un macaron :p Faites le test chez vous, vous verrez c’est vraiment tout petit !

misfit_shine_side

Côté accessoires, l’appareil est livré de base avec un bracelet et un clip aimanté. La pastille se glisse dans le cercle élastique et tient vraiment bien en place.

misfit_shine_accessoires

Le clip est lui aimanté pour permettre d’accrocher l’appareil sur un vêtement, une ceinture ou même dans les lacets pour la pratique du vélo (car oui au poignet, difficile de mesurer l’activité cycliste, les mains ne bougent presque pas alors que les pieds oui !). Quel que soit l’accessoire utilisé, la détection de la marche ou du running fonctionne parfaitement. Une activité plus intense sera tout de suite détectée.

IMG_2791

L’appareil en lui même est vraiment simple, une grosse batterie (qui offre une autonomie de 3 mois !!!) et une partie tactile. Cette dernière permet trois choses :

– passer en mode montre (un peu gadget mais assez geek au moment de la démo, l’heure s’affiche en fonction du clignotement des led plus ou moins rapide)
– afficher la progression sur l’objectif quotidien, cercle de led incomplet : il reste du boulot, cercle plein et clignotant, well done, objectif atteint
– changer de mode (option configurable) et donc passer de la marche à au choix : natation ou vélo.

Pour exploiter pleinement les données il faudra donc les transférer vers un smartphone et cela se fait uniquement via Bluetooth Low Energy et l’application mobile Misfit.

misfit shine

Application mobile

L’application mobile est vraiment agréable, car très simple, mais aussi très complète. On commence par un menu de configuration qui permet de sélectionner son Shine et ensuite de définir son objectif quotidien

IMG_3430
  
IMG_3431

Ensuite on passe au mode activité, avec un exemple d’une journée, on y retrouve les infos complètes (vélo, course, marche, objectifs) :

IMG_3433
IMG_3434

Il existe aussi l’affichage par semaine, il permet de faire le point à la fin de chaque et de voir la progression, car en plus de l’objectif cumulé, elle calcule une courbe CGA (courbe générale d’activité) basée sur vos activités précédente permettant de définir si cette semaine était plus active que la moyenne. Un très bon système de motivation.

IMG_3424
 
IMG_3425

Pour terminer on passe au mode nuit. Lui aussi par jour et par semaine pour faire le point sur les périodes passées. Je n’ai pas testé le réveil conditionnel qui permet de ne se réveiller qu’en période de sommeil léger.

IMG_3428
 
IMG_3426

Cerise sur le gâteau, tout ça se synchronise avec l’application iOS Santé

:)

IMG_3429

Points positifs :

– synchronisation en Bluetooth Low Energy, très rapide et économique en consommation d’énergie
– autonomie de 120 jours (avec un simple pile plate classique CR2032)
– nombreux accessoires fournis, mais aussi en option
– application mobile très complète et très sympa à utiliser
– totalement étanche et résistant, à porter tout au long de la journée, sous la douche, à la piscine, dans la mer etc…
– analyse de sommeil

Points négatifs :

– Interface un peu trop simpliste et parfois capricieuse, les actions pour changer d’activité ou afficher l’heure sont parfois capricieuses
– Mode montre trop basique, on m’a souvent fait la réflexion en me demandant si l’appareil était une montre, c’est possible, mais pas génial comme fonctionnement.
– Mode vélo fastidieux à mettre en place car il faut placer le capteur au niveau de la cheville
– Quasi impossibilité de changer une activité une fois enregistrée (passer de marche à vélo ou l’inverse)

Conclusion

Mon premier test de capteur d’activité s’avère plutôt positif, j’ai porté ce petit appareil pendant presque 3 mois non stop, venant même à bout de la première pile, changée sans aucun souci. J’ai aimé pouvoir suivre en temps réel et simplement avec mon iPhone ma progression et mon activité, mais aussi pouvoir complètement oublier l’appareil pendant plusieurs jours et découvrir ensuite le résultat des ces jours passés. L’atout de l’autonomie est génial, même sil il est au détriment de quelques fonctions comme l’écran et le mode montre. Misfit couplé à une vraie montre (un peu comme le Withings Activité) serait top mais là encore, c’est le prix qui dicte les choix et à 99€ ce produit ne peut pas tout faire, mais il remplit pleinement sa mission ! Une réussite, au niveau design, application et fonctions.

Misfit Shine

Infos générale :

Prix : 99€
Page produit : misfit.com

WordPress:

J'aime chargement…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Djailla 861 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines