Magazine Conso

Sapins de Noël, les chiffres 2013

Par Joël Bruffin @joeltwitt38

Issu d’une production agricole raisonnée, le sapin de Noël naturel a, une fois de plus, montré sa symbolique forte autour de l’esprit de Noël en s’imposant en 2013 dans les dépenses des ménages.

Sapin de Noël grosche-chanteau-champs-de-nordmann

En effet, d’après l’étude réalisée par TNS SOFRES pour FranceAgriMer et Val’hor en décembre 2013, le marché du sapin de Noël naturel a connu une légère augmentation en 2013 : 5,6 millions de sapins naturels ont été achetés contre 5,2 millions en 2012
 - Naturel ou artificiel ?
Incontournable pour passer Noël dans la tradition, le sapin de Noël naturel reste le grand favori des français. 22,6 % des foyers français ont fait l’acquisition d’un sapin; 85,5 % d’entre eux ont fait le choix du naturel contre 14,5 % qui ont choisi un sapin artificiel.

Sapin de noël nordman-jpmarchand

 - Quelle variété choisie ?
Le Nordmann représente 68,1 % de parts de marché ( toujours en augmentation) alors que l’épicéa totalise 27,7 % pourtant moins cher.
 - Coupés ou en pot ?
89,3 % de ces sapins étaient coupés et 10,7 % en pots ou en mottes.
49,2 % d'entre eux mesuraient entre 1 m et 1,5 m, 31,7 % un sapin plus d’1,5 m et 4,8 % moins de 50 cm.
 - Et en janvier qu'en fait on ?
Près de 39 % des acheteurs de sapins naturels déposent leur sapin au point de collecte pour le recyclage, 30 % le recyclent ou le transforment en copeaux de bois et 7 % le replantent en pleine terre ou en pots.
Images de l'Association Française du Sapin de Noël Naturel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joël Bruffin 10968 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog