Magazine High tech

Les prochains utilisateurs de Google sont des enfants

Publié le 08 décembre 2014 par Le Monde Numérique @lmn_officiel

Les rumeurs enflent depuis des mois. Google se pencherait sur la question d'ouvrir ses services en ligne aux enfants. De récentes informations tendent à confirmer les faits, une porte-parole de Google levant le voile sur les objectifs de son groupe.

Les prochains utilisateurs de Google sont des enfants


Les prochains clients de Google seraient ainsi les moins de treize ans. USA Today vient d'obtenir une confirmation exclusive de cette information auprès de la vice-présidente de l'ingénierie, Pavi Diwanji, en charge du projet chez Google.

Gmail, Hangout, YouTube ou encore le moteur de recherche de Google sont autant de services d'ores et déjà utilisés par les enfants selon les portes parole du géant du web. Or, il s'agit désormais de les adapter aux usages de cette cible fragile. Pour Google, pas question de capter toujours plus d'internautes, mais un souci de protéger les plus jeunes utilisateurs de ses services. Un modèle "Google kids" pourrait ainsi être développé sur la base d'une version censurée des contenus interdits aux moins de treize ans. L’objectif serait bien de présenter une version édulcorée des services en ligne de Google, afin de respecter la sensibilité de cette nouvelle cible.

Cibler pour mieux protéger

Malgré la politique de surveillance imposée notamment par la NSA, en partenariat avec les géants du web, le projet de Google est, pour sa part, déjà sous la loupe des autorités du pays. Le respect des droits et la liberté des enfants est placé à une autre échelle que celles des adultes. La Fédéral Trade Commission souligne en effet les risques soulevés par un tel service et envisage de porter une attention toute particulière à la surveillance du dispositif.

Parmi les risques cités : la publicité ciblée. Or cette publicité est déjà très présente et acceptée sur d'autres canaux tels que la télévision. La collecte des informations sur les plus jeunes internautes compte comme un autre risque de plus grande importance. Une loi américaine vise justement à éviter cette pratique, Children's Online Privacy Protection Act. Cette loi interdit la surveillance et la récupération d'informations personnelles en ligne sur les enfants sans l'autorisation de leurs parents. Plusieurs entreprises du web ont déjà été condamnées pour non-respect de cette loi.

Pavni Diwanji se veut pour sa part rassurante : « La vérité est que les enfants utilisent déjà la technologie à l'école et à la maison. [...] Nous voulons faire très attention. [...] Les enfants sont l'avenir, pourquoi ne pas leur donner les outils nécessaires pour le bâtir ? »

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Monde Numérique 14500 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine