Magazine Insolite

L'art pétrifié de Daniel Arsham

Publié le 08 décembre 2014 par Tonton @netkulture

L'art pétrifié de Daniel Arsham

L'artiste américain Daniel Arsham est un artiste contemporain, basé à New York City, qui met en scène des mondes bien surprenants.  Le travail d'Arsham brouille les frontières entre l'art, l'architecture et les performances. A travers la sculpture, le dessin et la performance, Arsham remet en question nos perceptions de l'espace physique afin de faire de l'architecture improbable.
Sa dernière installation bien perturbante est intitulé Bienvenue dans le futur et est présentée à la galerie Miami's Locust Projets du 15 novembre 2014 à Janvier 2015. Là, il offre un site archéologique de fiction d'un diamètre de plus de 7 mètres remplis de pleins d'artefacts calcifiées tel qu' appareils photo reflex, de monticules de boîtes, de guitares électriques, de contrôleurs de jeu, de cassettes, de baladeurs, de projecteurs de films, de téléviseurs portables, etc...

   

L'art pétrifié de Daniel Arsham


Un rendu donnant un certain regard et points de vue intéressants pour les téléspectateurs et photographes, cela afin de faire croire que cette excavation d'objets technologiques et obsolètes du 20ième siècle semblent pétrifiés et remplis de cendres volcaniques comme à Pompéi.

  
L'art pétrifié de Daniel Arsham


Avec un certain humour le travail d'Arsham remet en question nos perceptions des espaces architecturaux et des objets contemporains cela afin de faire de l'architecture improbable.
L'influence surprenante du travail de Daniel Arsham est peut-être dû d'avoir été un survivant d'un cyclone floridéen lors de ses 11 ans.
En voir  plus de ses oeuvres sur Instagram...

Mes sources...  via:  junk culture... via: locus projects...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tonton 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine