Magazine Politique

Converti à l’islam, l’élu municipal, Maxence Buttey, est radié des responsabilités au sein du FN

Publié le 09 décembre 2014 par Leforik
Converti à l’islam, l’élu municipal, Maxence Buttey, est radié des responsabilités au sein du FN

Maxence Buttey, 22 ans, élu municipal avec l’étiquette FN à Noisy-le-Grand, a été l’objet d’une vive polémique en octobre 2014 depuis la découverte de sa conversion à la religion de l’islam 3 mois plus tôt. Il avait envoyé une vidéo présentant son choix à des cadres du parti frontiste, ce qui déplut fortement à ces derniers. Ils ont pourtant affirmé que le problème ne résidait pas dans le choix de cette religion mais dans le prosélytisme qui entourait cette décision. Le jeune élu Front National fût suspendu puis réintégré en recevant simplement un avertissement. Le directeur national de la jeunesse FN, Gaëtan Dussausaye, avait été le premier à demander des sanctions à ce titre, n’hésitant pas à le dire sur le plateau télé de France 3. On sentait alors le malaise mais surtout la colère et l’intolérance. Surtout que le FN pratique un leurre de la laïcité, n’hésitant pas à chaque instant de rappeler les racines chrétiennes de la France, bien que ces racines ne viennent pourtant pas de Paris mais plutôt de Palestine…

Alors que l’affaire semblait bouclée, nous apprenons que le 05 décembre, Maxence Buttey a reçu un mail signifiant sa radiation pure et simple de ses fonctions de responsable de circonscription, une entorse claire aux libertés individuelles et de conscience. Maxence Buttey n’a pas crié sa conversion mais il a juste envoyé une vidéo, en interne, non pas aux militants, mais aux cadres du FN. Cette exclusion aux responsabilités lance donc un message très clair aux français se revendiquant de la deuxième religion de France. Il n’y a point de laïcité. La France n’a qu’une religion, le christianisme, et plus précisément le catholicisme. Beaucoup d’élus n’hésitent pas à le montrer chaque jour comme Robert Ménard à Béziers qui n’a pas hésité à célébrer une messe publique lançant la Féria de la ville, en installant une crèche dans le couloir principal de la mairie par exemple et qui reçoit d’ailleurs aujourd’hui Philippe de Villiers, l’incontournable défenseur de l’église des croisades.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leforik 65386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine