Magazine Beauté

Les 5 marques de cosmétiques décevantes

Publié le 09 décembre 2014 par Fay @petitfourbi
Quand on est blogueuse beauté, on est amenée à tester toutes sortes de produits et toutes sortes de marques de cosmétiques. Avant de débuter cette grande aventure, j'étais une inconditionnelle de plein de marques que l'on peut trouver dans les centres commerciaux. Mais pas que. 
J'aimais beaucoup ces marques pleines de promesses, aux slogans cleans et rassurants.
Allons-y pour les marques qui m'ont déçues.

1. Lush


Les 5 marques de cosmétiques décevantesLush c'est des produits frais, faits-maison. Les noms sont super originaux. Les packagings sont reconnaissables parmi tous les concurrents. Lush a su s'installer dans le coeur des beautysta. J'ai testé quelques produits de chez eux. Je les trouvais super cools. Mes achats étaient rares car les produits ne sont franchement pas donnés. Mais voilà, les ingrédients sont parfois bio, ou tout du moins naturels, ils ne pratiquent pas les tests sur les animaux...patati patata.
Mais. J'ai voulu tester les savons, et les shampoings. Et là, consternation totale : les produits Lush (peut-être pas tous, mais tout ceux que j'ai consulté) contiennent des sulfates. Les sulfates et moi c'est terminé depuis un petit moment.
En fait, c'est terminé depuis que je sais que les marques mettent cet ingrédient abrasif pour la peau dans leur compo, car c'est un ingrédient peu onéreux.
Conclusion : on paye des produits chers alors qu'ils contiennent certains ingrédients crados.Source image : www.lush.fr

2. Yves Rocher


Les 5 marques de cosmétiques décevantesRappelez-vous, quand on avait 14 ans, ça a été notre 1er programme de fidélité. On recevait un carton dans nos boîtes aux lettres avec les promos du moment et le cadeau à retirer en magasin (bien souvent un agenda ou bien une trousse à maquillage). Les promos n'étaient jamais valables sur la gamme qui nous intéressait...Mais ce n'est pas pour cette raison qu'Yves Rocher m'a saoulé.
C'est parce qu'ils se donnent une image "green". Ils se disent "créateur de cosmétique végétale", "plantons les arbres ensemble", "une recherche éthique"... Un logo vert qui représente une feuille, un site internet vert avec des rubriques rassurantes. Automatiquement ma cervelle de moineau se disait que les compositions des soins ne pouvaient qu'être clean. Que nenni. 
Mais vous ne pouvez pas vraiment le savoir puisque la composition n'est pas consultable sur la fiche produit sur leur site. Je trouve ce procédé honteux : ne pas informer vos clientes qu'elles se tartinent de sulfates et de silicones ? C'est pas jojo les cocos.
Conclusion : N'est green que le design chez Yves Rocher.Source image : www.yves-rocher.fr

3. The Body Shop


Les 5 marques de cosmétiques décevantesAprès Yves Rocher, mon amour pour la cosméto s'est porté sur The Body Shop. Le magasin le plus proche était à 1/2 heure de chez moi. Quand on y allait, je trépignais d'impatience en rentrant dans la galerie marchande. Ma gamme préférée ? Cerise ! Le baume pour le corps..."Oh maman s'il te plait, prends-moi aussi le baume à lèvres". J'imaginais déjà les yeux émerveillés de mon petit ami qui se serait régaler avec le goût de ma bouche...(pardon pour la parenthèse pathétique mais à l'époque c'était l'une de mes rares préoccupations).
Ensuite, j'ai aimé les odeurs plus simples, plus raffinées : comme la fleur de cerisier par exemple. C'était cher, mais qu'est-ce que j'aimais cette marque.
Et puis un jour, tu regardes la composition. Et tu te dis "Bon dieu, je ne suis pas juste une poulette-coquette mais bien une grosse dinde qu'on farcie depuis des années".
Conclusion : Vos cerises vous pouvez vous les coller derrière les oreilles (les oreilles sont une simple suggestion, si vous trouvez un autre recoin, n'hésitez pas).Source image : www.thebodyshop.fr

4. L'Oréal


Les 5 marques de cosmétiques décevantesJe vous rassure, je n'ai jamais assimilé cette marque à quelque chose de bio ou de naturel (ni même de clean). Mais y'a pas longtemps, j'ai entendu une pub pour des soins capillaires sans sulfates. Intéressant non ? 
Alors en fait, c'est "sans sulfates décapants" quand tu regarde mieux. Et ils t'indiquent le nom de "l'huile botanique" avec un petit logo vert. Tu te dis "oh de l'huile végétale, c'est bien c'est naturel". Et quand tu vas sur leur site voir les compositions, les ingrédients : tu vois les quaternium et les silicones en pagaille. Le "sans sulfate" planque une liste de cochonnerie longue comme le bras.

Conclusion : C'est moi la cruche qui ait cru l'espace d'un instant que L'Oréal faisait un effort.Source image : www.loreal-paris.fr/

5. Bourjois


Les 5 marques de cosmétiques décevantesJe m'étais fais avoir par la gamme "Healthy mix". Le mot "Healthy" en anglais veut dire "sain". Sur l'emballage on comprend qu'il y a des fruits. Je déculpabilise en me disant "Bon ok, tu vas mettre du fond de teint, mais il est sain et bourré de fruits". C'est naturel donc ?
Non, évidemment que non. Le fond de teint affiche le combo parfait : tous les silicones possibles et imaginables combinés aux PEG. Bon appétit bien sûr.
Conclusion : Les cochonneries chimiques sont "healthy" pour vous Bourjois ? Mangez-les !Source image : www.bourjois.fr

Mais pourquoi !


Mais pourquoi ? Pourquoi les marques proposent des produits crados ? Pourquoi elles essayent de faire croire que non ? Car après tout, tout le monde ne soucie pas des compositions des produits... 
La réponse est surement : le greenwashing. Les marques essayent de coller à la tendance du moment : le bio, le naturel, les compositions clean.
Si vous voulez en savoir plus sur cette technique en vogue qu'adopte les marques pour se faire bien voir, n'hésitez pas à consulter ce site internet : http://www.greenwashing.fr/.
Si vous avez la flemme, voici la définition du site :
Qu'est-ce que le greenwashing ?
Le green washing, ou en français l’éco blanchiment,consiste pour une entreprise à orienter ses actions marketing et sa communication vers un positionnement écologique. C’est le fait souvent, de grandes multinationales qui de par leurs activités polluent excessivement la nature et l’environnement. Alors pour redorer leur image de marque, ces entreprises dépensent dans la communication pour « blanchir » leur image, c’est pourquoi on parle de green washing.

Vos avis sont les bienvenus, comme toujours. Que pensez-vous de ces marques ? Du greenwashing ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fay 483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte