Magazine Cinéma

Test : Dragon Age Inquisition (Xbox One)

Par Ric01a

Dragon_Age_Inquisition_BoxArt

L’Avis De Ric01a : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Premier point positif du jeu sans même y avoir touché : La pochette ! C’est beau, c’est Fantasy, c’est burné et épique… C’est même cliché mais merde quoi c’est magnifique.

Pour le reste, disons le clairement, nous sommes en présence d’un hit en puissance dans l’univers des Rpg Fantasy et nous le devons à Ea / Bioware qui sont aussi à l’origine des Mass Effect. D’ailleurs, cela s’en ressent énormément, de par sa conception des dialogues, ses personnages charismatique rencontrés et riche en terme de background ou bien encore la maturité au niveau des choix moreaux et important que doit prendre le joueur. Bien entendus, Dragon Age Inquisition n’est pas le premier de l’univers à être jouer par la communauté mais pour ma part il s’avère que c’est le cas ! Le tout premier opus ne m’avait tenus seulement que quelques heures et le second m’avais rebuté en une fraction de seconde grâce à sa démo…Bref, c’est le coeur léger que j’ai décider d’attaquer cette nouvelle aventure sans sauvegardes préalablement prise des autres opus et sans avoir utiliser le fameux « Dragon’s Keep » mis en ligne pour les joueurs désireux de démarrer un univers plus riche en histoire de base ( Ce qui apparemment à était un échec, remplis de bug et d’incohérence totale).

La création de personnage est assez varié. On y passe environs plus de vingts minutes car on sait qu’il sera impossible de faire machine arrière et que c’est ce qui rend aussi une partie du jeu agréable à regarder. On peut modifier pas mal de détails au niveau du visage et du corps, c’est d’ailleurs pour ça que je me suis retrouvé avec un elfe totalement anorexique, blond au yeux bleu, ressemblant plus à un surfer australien qu’on aurait enfermé 6 mois dans une cave sans nourriture qu’a un vrai héros digne de ce nom qui ne fait pas piter lorsqu’il soulève, pendant une cinématique, une épée de dragon trois fois plus grosse que lui….En tout cas, libre à vous de concevoir le héros ou l’héroïne de vos rêves, le rendus est assez cool.

Le scénario du jeu frappe fort dès le début, notre destinée se retrouve très vite mêlée à une cause épique. Vous devrez scellé une brèche gigantesque ouverte dans le ciel, déversant des tonnes d’atrocités et de démons sur le monde. Vos choix auront des conséquences plus d’ordre moral sur le scénario que de vrai choix ou par exemple vous deviendrez le seigneur des ténèbres de la région, si c’est votre but, je vous arrête tout de suite, c’est impossible ! Comme je le disait plus haut, les personnages qui vont vous accompagner et se dévoilés tout au long de votre aventure sont riche au niveau de leur background, je pense notamment par exemple au personnages de Cole, Solas ou bien encore Blackwall qui ont étaient principalement mes trois personnages suiveurs. Les quêtes principale ne sont pas riche en énigme mais plus porté sur l’action et la stratégie notamment dût au système du jeu se basant sur ces principes. Du coup, tout se fait plus ou moins vite et on se retrouve à la fin du jeu sans forcément avoir jeté une manette par terre.

Pour ma part, il m’a fallu 186h de jeu pour arriver à la fin de ce nouvel opus, j’ai pris mon temps, déverrouiller quasiment à chaque fois toute les nouvelles zones en long,large et travers aussi… réaliser la plus grosses partie des quêtes secondaires qui sont tout aussi intéressante et parfois loufoque que les quêtes principales… Bref, la moyenne du jeu prévus était 200h et je dis que c’est vrai, car effectivement, si je continue aprés la fin du jeu à voyager et finir ce qui me reste ça fera quasi pile poil ce qui était prévus.

J’allais oublier ! Les différentes zones du jeu sont magnifique à observer, c’est beau, c’est varié et riche en nature, petits animaux,lac… On passe aussi bien de la grosse forêt dense que dans des déserts vide et dangereux à perte de vue… Les montagnes enneigés, les régions marécageuses remplis de hordes de squelettes faisant cliqueti et cliqueta… Bref y’ en a vraiment pour tout les gouts et c’est la que l’on s’aperçoit une fois de plus que ce jeu est un must varié. Chaque carte est grande, bien remplis, mêmes dans les plus petites, c’est bondé de choses à récupéré.

Je pourrais vous parler du système de compétences et tout le tralala qui va avec, mais qui s’en soucie réellement ? On gagne en niveau au fur à mesure, on choisis ses compétences en fonction de ce qui nous semble le mieux adaptés à notre envie de jouer et c’est clair, c’est net… Tout comme les différents menus proposés… J’ai jouer au jeu sur Xbox One et donc à la manette, franchement je dis bravo, tout est simplifié au max pour être agréable à parcourir (ce qui n’était pas le cas par exemple sur un skyrim console ou autres…).

La dernière grosse partie du jeu est ce que j’appellerais tout simplement la partie « INQUISITION » se basant sur la gestion de votre ordre. Vous disposerez d’une carte gigantesque représentant le monde, vous et votre conseil pourrait établir divers missions à certains endroit du monde pour améliorer votre ordre, gagner en puissance et entretenir vos relations. Le tout prend la forme d’un jeu portable (je m’explique), vous décidez d’envoyer vos hommes sur le terrain construire un pont, la mission vous prendra 2h… Au bout des deux heures, vous recevrez une missives comme quoi votre mission à était accomplis. En général, je vous conseil ce genre de mission en début de chaque session de jeu ou à chaque FIN de session, histoire d’aller vous coucher et de voir les résultats le matin au petit déj. Je ne vous en dévoilerais pas plus, je préfère vous laisser certaines surprises plutôt épique.

En bref… Dragon Age Inquisition est réussit ! Malgré certains bugs faisant disparaitre des personnages (qui ne se sont pas chargé…) ou bien encore certaines cinématiques qui se bloquent en plein dialogues important pour reprendre deux minutes après…. Et bien on met tout ça de coté car le reste est sublime, bien pensé et agréable à jouer ! Des patchs vont arriver, des dlcs gratuit aussi… Bref, un excellent jeu je me répète.

Ric01a


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog