Magazine Science & vie

LE POUVOIR DE L IMAGINAIRE (362) : Découvrons l 'homme ! (suite)

Publié le 11 décembre 2014 par 000111aaa

Continuons notre découverte de la symbolique humaine…….

--------------------------------------------------------------------------------

-« Est-il possible  de corréler les modifications  progressive  des organes de  la phonation des  primates  que nous étions   ,  PAPY ,  avec l’apparition   d’un langage ?

-« C’est très difficile  PIERRE  car les restes des divers  fossiles  d’homo   depuis  6 millions d’années  jusqu’à l’homo sapiens   ne montrent pas facilement  les étapes de    l’évolution de ces  organes ….  Ce qui est en revanche clair c’est que le larynx est en position haute chez le bébé  et descend en position basse chez l’adulte  ( et est resté en position haute chez les grands singes)     …..Comme je l’ai déjà écrit , ( mon article du 10 :04 :2014 )  c’est Derek Bickerton qui  propose l’hypothèse d’un   proto-langage qui part  de cette communication primitive  il y a 1 à  2 millions d'années et  qui se serait progressivement enrichie.

 Mais pour atteindre cet objectif   il faut  que l’homme primitif  ait su ou pu  gravir plusieurs marches :

1°/ Apprendre  à varier ou moduler  ses cris »animaux » ,  prendre conscience de ce potentiel et apprendre à  l’utiliser «  sociétalement » .

2°/ Apprendre à  différencier dans ses cris   les diverses  voyelles puis les phonèmes  possibles à ce stade   et apprendre à mettre en pratique ce savoir.

3°/Apprendre  à associer  voyelles et phonèmes en mots, probablement en commençant par désigner des  objets concrets  . C’est là l’étape n°1  DE L’APPARITION DE LA SYMBOLIQUE   : une suite de sons volontaires  devient le symbole   d’un objet, d’un phénomène ou d’un être réel …..Par exemple  les sons primitifs pour  «  toi » ou «  fruit »  ou « pomme »   etc  projettent   une image  visuelle  pour soi ou  chez l’ homo voisin   et en deviennent   les symboles  vocaux  …….  Le son «  moi » prendra par exemple  une valeur privilégiée car il témoignera  d’un degré supplémentaire acquis  de la « conscience de soi »….

4°/Apprendre  à associer   ces  mots  en phrases …D’après BICKERTON  ce proto-langage  fut composé de juxtapositions de mots concrets …. il ne possédait pas de grammaire. Nos ancêtres auraient donc pu faire des phrases du type "Moi  manger fruits " ou " fruits moi manger " sans que cela nuise au sens global de la phrase...

Ensuite et probablement  bien plus tard  d’autres chercheurs  ont suggéré que c’est aussi  les activités collectives de migration , de luttes , de  chasses , de festivités et danses et musiques  , de cueillette  , etc.  qui   ont peu  à peu permis   un langage  un peu plus élaboré il y a 50 000 à 100000 ans

-«  A quel stade alors PAPY   la symbolique de l’abstrait  est-elle apparue ????

-«   J’ai déjà répondu  PIERRE  en partie  à cette question  dans mes articles ici  d' avril 2014   par l’exposé de mes collègues de NEUROSPIN  de  SACLAY  et par mes réponses à divers commentaires de  NOLATS et DOMINIQUE MAREAU .  N’oublie pas PIERRE  que ce qui m’intéresse davantage cette fois ci  c’est de progresser   vers  la compréhension d’une  symbolique   de l’abstrait  particulière   VERS LES MATHEMATIQUES …. Il faut donc que je commence par définir  de manière  un plus « serrée »   ce que désigne le concept du  mot  «  abstrait » et ensuite  quelle  PETITE partie m’intéresse ……

-«  Tu as raison PAPY ! Mais on va tourner en rond !   Déconstruisons tout ! L’ » abstrait » c’est le symbole de quoi au juste ?  Et que veux-tu d’abord vouloir  me dire en parlant de « symbole » ????

-« Je te répète PIERRE   que  je  ne désire pas  décrire  tout   le champ de l’abstrait   humain possible …..Je me bornerai donc ici  très succinctement   à dire que  la  pensée, logique, concrète et rationnelle utilise l'abstraction pour amplifier et simplifier l'expression de la pensée. Un son , un dessin ,un mot, un chiffre etc.  figurent un objet , une quantité , un phénomène  etc. qui n'ont plus besoin d'être présents pour que l'on puisse en parler .

Cette abstraction devient ensuite par le développement du  langage et de  l’écriture  humains l’ extension   du  « monde » de nos idées, et  de sujets beaucoup  plus  immatériels  ….Quant à   la symbolique , je désire  rester  POUR L INSTANT  très général  en la définissant   comme  une construction mentale  , une « technique » qui  a le pouvoir  d’ exprimer le contenu d'une «  présence en plus »  de la réalité concrète extérieure. Il s'agit  en quelque sorte  d'un double sens  qui peut  s’ ajouter  à  toute  réalité visible  (comportements,  idées,  phénomènes   etc )…..

Quand le mot "symbolique" désigne   la  théorie des symboles, il désigne la symbologie, qui décrit ou étudie les symboles dans leur histoire, leur classification, leur morphologie etc. Ceci concerne les ethnologues , les philosophes etc.   et ne fait pas  complètement partie de mon sujet …

 A suivre 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine