Magazine Environnement

Espèces menacées: victoire des bélugas à Cacouna, le chevalier cuivré commence sa bataille

Publié le 12 décembre 2014 par Ecoactualite @ecoactualite

Espèces menacées: victoire des bélugas à Cacouna, le chevalier cuivré commence sa bataille

Un béluga et son « veau » (Crédit photo CC-BY-2.0)

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a rendu public un rapport dans lequel il confirme que la population de bélugas du Saint-Laurent ne représente plus une espèce « menacée », mais bien une espèce « en voie de disparition ».


Cela vient clore le débat entourant l'implantation d'un port pétrolier par la compagnie Transcanada à Cacouna, directement dans la zone où les bélugas femelles mettent bas et où les jeunes passent les premières semaines de leur vie.
Effectivement, la Loi sur les espèces en péril « interdit des les chasser, de les capturer, de les harceler ou de leur nuire. Il est aussi interdit de posséder, de collectionner, d’acheter, de vendre ou d’échanger des individus, des parties d’individus ou des produits de ces espèces. La LEP interdit également d’endommager ou de détruire leur résidence ou tout élément de leur habitat essentiel. »

Espèces menacées: victoire des bélugas à Cacouna, le chevalier cuivré commence sa bataille

Aire de répartition du chevalier cuivré
(Pêche et océans Canada)

Cependant, une autre espèce menacée voit son habitat convoité pour l'implantation d'un projet d'envergure. Il s'agit du chevalier cuivré, le seul vertébré endémique du Québec (on ne le retrouve qu'ici!). Le Port de Montréal prévoit construire un grand terminal pour navires marchands à Contrecoeur, en Montérégie. Or, le chevalier cuivré s'alimente dans les herbiers du fleuve Saint-Laurent, comme le démontre la figure à droite.
L'espèce est protégée par la même loi que le béluga, avec ce, avec raison: « elle se reproduit tard (après l'âge de 10 ans) et fraie tardivement, fin juin-début juillet, au moment où le niveau d'eau est bas et les pesticides sont épandus dans les champs. »
La directrice du comité ZIP des Seigneuries, Sophie Lemire explique pourquoi un projet de terminal portuaire serait dommageable: « ça va entraîner plus d'érosion, plus de matières en suspension. [...] Le poisson a besoin d'eaux plus calmes pour se nourrir ».

Espèces menacées: victoire des bélugas à Cacouna, le chevalier cuivré commence sa bataille

Apparence du chevalier cuivré [poids > 5 kg et taille > 50 cm] (Pêche et océans Canada)

Espérons que le chevalier cuivré ait assez de militants pour gagner lui aussi sa bataille. D'autant plus que le programme de rétablissement de l'espère vise l'ajout de 4000 poissons adultes, élevés en laboratoire, d'ici 20 ans. Ces poissons auront besoin d'un habitat!
Pour finir, si vous naviguez en bateau dans l'aire de répartition du chevalier cuivré et que vous en apercevez un, tenez-vous loin. Tel que mentionné plus haut, l'espèce préfère les eaux calmes pour se nourrir. Pour bien apprendre la conduite de bateaux de plaisance, visitez le site ExamenBATEAU.
Références: http://baleinesendirect.org/baleines-en-peril/des-action-pour-lavenir/la-loi-sur-les-especes-en-peril-au-canada/ http://www.lapresse.ca/environnement/especes-en-danger/201412/01/01-4824179-un-rapport-sur-les-belugas-force-larret-des-travaux-a-cacouna.php http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/National/2014/12/08/001-port-contrecoeur-montreal-espece-peril-chevalier-cuivre.shtml http://www.dfo-mpo.gc.ca/species-especes/species-especes/copper_redhorse-chevalier_cuivre-fra.htm

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecoactualite 943 partages Voir son profil
Voir son blog