Magazine High tech

L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

Publié le 12 décembre 2014 par _nicolas @BranchezVous
L’offre francophone de Netflix est-elle en péril? Québec Exclusif

En service au Canada depuis 4 ans, Netflix ne semble pas être sur le point d’améliorer son offre de contenu francophone. La situation s’est même détériorée.

Sans contredit le joueur le plus important quand vient le moment d’aborder le sujet de la vidéo sur demande, Netflix compterait plus de 50 millions d’abonnés dans plus de 40 pays. Mais le service de télévision par contournement a beau avoir promis de développer son offre en français lors de son entrée sur le marché canadien en 2010, les francophiles au pays doivent toujours se contenter d’une centaine de films dans la langue de Molière.

«Nous allons continuer d’intégrer à notre catalogue des téléséries en anglais et en français simultanément et de fournir des sous-titres, qui ont toujours connu plus de succès sur le service.»

Sans compter que nous apprenions le mois dernier que le doublage québécois de la série House of Cards n’avait pas été renouvelé pour sa troisième saison.

«Compte tenu de la faible demande pour le doublage canadien-français de séries télévisées, nous avons pris la décision de ne pas poursuivre cette pratique», a déclaré à Branchez-vous Anne Marie Squeo, directrice des communications corporatives de Netflix. «Nous allons continuer d’intégrer à notre catalogue des téléséries en anglais et en français simultanément et de fournir des sous-titres, qui ont toujours connu plus de succès sur le service.»

Bien qu’il sera possible de regarder la version doublée en France de la télésérie, les voix de Jacques Lavallée et d’Anne Dorval n’accompagneront pas les personnages Frank et Claire Underwood à la sortie de la prochaine saison.

Devant la situation, il est important de souligner que le CRTC demeure impuissant. Comme le rappelait justement Squeo en septembre dernier, alors que Netflix refusait de remettre de l’information stratégique sur ses clients à l’agence, «les ordonnances du CRTC ne s’appliquent pas à nous en vertu des lois canadiennes sur la radiodiffusion».

Des productions québécoises désertent Netflix

En septembre dernier, Radio-Canada apprenait que l’arrivée de Netflix en France n’apporterait pas plus de contenus francophones au Québec. L’entreprise avait toutefois voulu rassurer sa clientèle.

netflix

«Netflix s’est engagé à offrir un contenu canadien aux utilisateurs. Le meilleur exemple est la belle relation qui se développe avec la CBC ainsi que l’entente avec Radio-Canada pour offrir du contenu canadien en français», avait alors déclaré un porte-parole de Netflix Canada.

Aujourd’hui, à l’exception de Laurence Anyways de Xavier Dolan (dont les sous-titres anglophones sont intégrés dans l’image), le catalogue de Netflix ne semble comprendre aucun contenu québécois.

Vous vouliez regarder Les Parent, La Galère ou Les Invincibles? Bien que ces téléséries étaient bel et bien offertes sur Netflix il y a encore quelques semaines, elles ont récemment été retirées du catalogue. Par conséquent, tout porte à croire que la «belle relation» entre Netflix et Radio-Canada ne s’est pas développée comme prévu.

Netflix n’a pas voulu commenter la question des licences d’exploitation de ces téléséries.

Deux solitudes

Tout compte fait, si vous désirez avoir accès à la fois à du contenu anglophone et francophone, vous devrez songer à payer pour deux abonnements.

Difficile de ne pas faire de lien avec ICI TOU.TV, le service de télévision par contournement de Radio-Canada, dont l’offre de contenu francophone est exponentiellement plus étoffée que celle de Netflix. D’ailleurs, rappelons que les 3 téléséries québécoises citées plus haut ont toutes été télédiffusées sur les ondes de la société d’État.

Alors que La Galère est offerte exclusivement aux abonnés payants d’ICI TOU.TV, seule la septième saison de la télésérie Les Parent est offerte sur le portail à l’heure actuelle (les saisons antérieures sont toutefois accessibles aux abonnés du Club Illico). Les Invincibles brillent par leur absence.

Tout compte fait, si vous désirez avoir accès à la fois à du contenu anglophone et francophone, vous devrez songer à payer pour deux abonnements.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine