Magazine Société

Lancement de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine

Publié le 14 décembre 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! - Lecteurs et contributeurs: inscrivez-vous / connectez-vous sur les liens à droite --> Dans sa résolution A/68/L.34, l'Assemblée générale a décidé le 19 décembre 2013 que la décennie allant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2024 serait la "Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine". Assortie d'un Programme d'action et dotée d'un budget de 5,5 milliards de dollars, la Décennie a pour thème "Personnes d'ascendance africaine: considération, justice et développement".

"Avec le lancement de cette Décennie, l'Assemblée générale prouve que les difficultés touchant les personnes d'ascendance africaine sont une source de préoccupation dans le monde entier, et pas uniquement sur le continent américain", a affirmé le Président de l'Assemblée général à l'entame de son allocution.

Reprenant les trois grands thèmes, à commencer par celui de la "considération", le Président s'est félicité de l'adoption en 2001 par la communauté internationale de la Déclaration et du Programme d'action de Durban (DDAP) lors de la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée.
S'agissant de la "justice", le Président s'est inquiété du fait que les personnes d'ascendance africaine soient trop souvent les victimes de crimes et de violences, s'exposant également à des discriminations lorsqu'elles demandent réparation.
Sur le thème du "développement", le Président de l'Assemblée général a salué la reconnaissance par la communauté internationale de la corrélation entre discrimination et pauvreté. "Malgré les preuves abondantes et irréfutables des contributions des personnes d'ascendance africaine au développement de nos sociétés, trop souvent, ils sont marginalisés, stigmatisés et victimes de stéréotypes", a-t-il ajouté, exhortant les États membres à prendre des mesures pour mettre un terme à ces discriminations.

En audio, Mireille Fanon-Mendès, fille de Frantz Fanon; Présidente du groupe d'experts sur les populations d’ascendance africaine (propos recueillis par Priscilla Lecomte)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 106917 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazine