Magazine Cinéma

[Critique] Les pingouins de Madagascar

Par Régis Marton @LeBlurayphile

les-pingouins-de-madagascar-afficheLes pingouins de Madagascar

Titre original : Penguins of Madagascar

Un film de : Simon J.Smith, Eric Darnell

Avec : Tom McGrath, Chris Miller, Christopher Knights, Benedict Cumberbatch, Ken Jeong, Annet Mahendru, John Malkovich, John DiMaggio

Dans Les pingouins de Madagascar, les secrets des pingouins les plus follement mystérieux du monde de l’espionnage seront enfin révélés. Commandant, Kowalski, Rico et Soldat devront unir leurs forces avec un commando d’élite ultra pointu, le Vent du NordDirigé par Agent Confidentiel (on pourrait vous dire son nom mais bon,… ce ne serait plus confidentiel), ils affronteront le fourbe Dr Octavius Baine pour l’empêcher de contrôler le monde.

THE PENGUINS OF MADAGASCAR
Les pingouins de Madagascar prennent leur envol

Il est maintenant commun, de nos jours, de faire un spin-off d’une licence mettant en avant la mascotte – Elektra, Le chat potté, Annabelle, Wolverine, Planes, Evan tout-puissant, etc. – mais un très bon acolyte est souvent en lui-même un piètre héros. Rappelons que la saga Madagascar, à la base, n’est pas la meilleure franchise de Dreamworks Animation, certes rentable mais d’un niveau qui ne dépasse pas les gags sur la pop culture, gimmick narratif installée par Shrek, dont seul la saga Dragons et Les cinq légendes se détachent. Déjà protagonistes d’une série d’animation, Les pingouins de Madagascar débarque sur grand écran pour les fêtes de fin d’année, mais sauront-ils se démarquer de la licence mère et trouvez leur propre publique ou bien rejoindront-ils la liste des spin-off inutiles?

THE PENGUINS OF MADAGASCAR
La baptême de l’air des pingouins de Madagascar

Dès le début, les pingouins se désolidarisent de la licence mère de manière implicite, une façon de reconnaître pour les scénaristes, la médiocrité de Madagascar et de plus y faire référence. L’histoire du film ne casse pas trois pattes à un canard avec un intrigue sans queue, ni tête, mais qui expose tout le potentiel comique de ses personnages. L’avantage et à la fois l’inconvénient de ce film est son rythme qui va à 200 à l’heure sans réel temps mort qui pose des difficultés pour apprécier pleinement le récit. Le film utilise tous les registres comiques avec efficacité: les comique de caractère, de geste et de situation qui s’appliquent à tous les personnages, mais celui qui marquera le plus le publique  – surtout si vous visionnez le film en VO – est le comique de mots, principalement utilisé chez les poulpes, où un jeu de mots avec le nom d’acteurs américains fait mouche à chaque fois.

THE PENGUINS OF MADAGASCAR
Les animaux rares à la rescousse des pingouins de Madagascar

Si les comédiens de doublages des pingouins est toujours le même, les personnages secondaires et antagonistes sont doublés par de grandes célébrités – autre gimmick de Dreamworks Animation – pour apporter un soutien financier au film. Le vent du nord, agence secrète chargé de protéger les espèces polaires en danger, est composé par Confidentiel, le loup alpha interprété par Benedict Cumberbatch, la sage chouette effraie Eva, doublé par Annet Mahendru, le grognon phoque Dynamite, dont Ken Jeong prête sa voix et l’adorable Caporal joué par Peter Stormare. Si ils jouent les sidekicks, ils auraient été plus naturellement les héros de leur propre film.

THE PENGUINS OF MADAGASCAR
Dave, la pieuvre, l’antagoniste du film est doublé par John Malkovich devenu une référence des personnages dérangés est accompagné d’acolytes qui seront sujet au fameux running gag du film. Tous ces personnages servent à détourner les codes des films d’espionnages afin de les rendre plus absurde, mais le film en ressort un peu bête, avec des gags réchauffés et des certains personnages agaçants au final.

Pour conclure, Les pingouins de Madagascar est bon divertissement qui arrive à se démarquer de la licence mère, qui sera amuser petits et grands, mais qui ne sera pas plus.

Les attentes pour l’édition collector

Étant un film d’animation, nous doutons qu’une édition collector soit prévue. À la rigueur, il y aura peut-être un coffret regroupant la trilogie Madagascar au film des pingouins ou en cas de miracle un coffret regroupant l’intégrale de la série d’animation avec le film.

the-penguins-of-madagascar-venice

Si vous achetez ce(s) B-RD via les liens, le site percevra une petite commission. Ceci permettra de le soutenir, tout en vous faisant plaisir et de participer à son amélioration.

La saga originale :

Madagascar (Amazon)

Madagascar (FNAC)

Madagascar 2 (Amazon)

Madagascar 2 (FNAC)

Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (Amazon)

Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (FNAC)

Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (Blu-ray 3D) (Amazon)

Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (Blu-ray 3D) (FNAC)

Madagascar, l’intégrale (Amazon)

Madagascar, l’intégrale (FNAC)

La série dérivée :

Les Pingouins de Madagascar – Mission Noël (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – Mission Noël (FNAC)

Les pingouins de Madagascar – Les pingouins font leur show (Amazon)

Les pingouins de Madagascar – Les pingouins font leur show (FNAC)

Les Pingouins de Madagascar – L’anniversaire du Roi Julien (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – L’anniversaire du Roi Julien (FNAC)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Patrouille de pingouins (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Patrouille de pingouins (FNAC)

Les Pingouins de Madagascar Préparatifs de Noël (Amazon)

Les pingouins de Madagascar – Opération : Impossible possible (Amazon)

Les pingouins de Madagascar – Opération : Impossible possible (FNAC)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Vacances (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Vilain petit canard (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Antartique (Amazon)

Les Pingouins de Madagascar – Opération : Antartique (FNAC)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lucy - Critique

    Lucy Critique

    Rien ne se perd, rien ne se crée, Lucy transforme !"Cet été, face aux blockbusters qui envahissent nos écrans, la riposte écrite et réalisée par Luc Besson se... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Enemy - Critique

    Enemy Critique

    Mais qui est l'autre ?Après Prisoners, Denis Villeneuve est de retour pour un nouveau film, Enemy, adapté de la nouvelle "L'autre comme moi" de José Saramago, e... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Party Girl - Critique

    Party Girl Critique

    Peut-on changer de vie ?Réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, Party Girl raconte l'histoire d'une femme de cabaret de soixante ans,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Délivre-nous du mal - Critique

    Délivre-nous Critique

    Le diable est dans les détails !Nouveau film d'horreur pour Scott Derrickson après les succès de « L'exorcisme d'emily rose » et de « Sinister », le... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Les Recettes du bonheur - Critique

    Recettes bonheur Critique

    Épicez-vous la vie !"Actuellement présenté au festival de Deauville, produit par Steven Spielberg, Oprah Winfrey et Juliet Blake, Les recettes du bonheur,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Mademoiselle Julie - Critique

    Mademoiselle Julie Critique

    Ménage à trois !"Mademoiselle Julie, film aux allures de pièce de théâtre, écrit et réalisé par Liv Ullmann, d'après l'œuvre du suédois August Strindberg est... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Annabelle - Critique

    Annabelle Critique

    Annabelle Origins ?Un an après le succès mondial de « Conjuring », Warner nous offre un spin-off axé sur la poupée Annabelle qui se déroule un an avant le film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Régis Marton 2834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines