Magazine Politique

Ménard ravive la flamme de la polémique sur la laïcité avec la fête de Hanouka à la mairie de Béziers

Publié le 15 décembre 2014 par Leforik
Ménard ravive la flamme de la polémique sur la laïcité avec la fête de Hanouka à la mairie de Béziers

Oyé, oyé, damoiselles et damoiseaux, ménestrels et troubadours ! Le bourgmestre n’en a cure de la sacro-sainte laïcité. Que nenni ! Cela deplaist fortement au gueux communiste Aimé Couquet qui voit rouge après l’histoire de la crèche dans le couloir principal de la mairie… En effet, ultime récidive mais cette fois, oh surprise, le catholicisme (christianisme) se fait voler la vedette par la petite racine juive ! C’est diablerie ! Moins épaisse que sa grande sœur, la racine juive de notre culture refait surface. Et pas n’importe où, dans l’hôtel de ville ! Ce sont les 150 électeurs juifs qui vont être à la fête et mis à l’honneur.

Pour Hannouka, Robert le Bon, va allumer prestement la première bougie du chandelier juif à neuf branches et raviver certainement la flamme de la polémique. Cet évènement se tiendra mardi 16 décembre 2014 à 11h dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville en partenariat avec le consistoire de Béziers et son président, le docteur Maurice Abitbol.

Demain donc, le chandelier sera à côté de la crèche. Le symbole de la France et ses racines judéo-chrétiennes.

robert-menard


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leforik 65386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine