Magazine Internet

Comment aborder le social shopping ?

Publié le 15 décembre 2014 par Myguroo @myguroo
Comment aborder le social shopping ?

Depuis peu, les réseaux sociaux ( Facebook, Twitter, Google+, etc.) accaparent du terrain sur le web. Et beaucoup d'e-commerçants s'efforcent de les exploiter pour être en contact et communiquer avec leurs clients. Pourtant, cette propagation des réseaux sociaux n'est pas toujours bonne pour les enseignes. En effet, les réseaux sociaux peuvent déstabiliser les enseignes qui engagent beaucoup d'investissements pour occuper ces espaces sans avoir un résultat palpable. Alors, comment aborder la question du social shopping ? Et comment en tirer de bons résultats ?

Qu'est-ce que le social shopping ?

Contrairement à ce que l'on aurait pensé, le social shopping n'est pas du tout le fait de commercialiser des produits directement sur les réseaux sociaux. Même si le but reste quand même de vendre les produits. En fait, le concept du social shopping se base sur un processus social très précis et bien étudié. Ce processus va se baser sur l'interaction (directe ou indirecte) entre les internautes. Et cette interaction va se faire directement dans les commentaires des réseaux sociaux. Des interactions qui seront donc sous forme d'avis qui vont influencer indirectement les autres internautes à acheter.

En effet, selon le 10ième baromètre de Médiamétrie//NetRatings et la FEVAD (juillet 2014), 82 % des Français s'intéressent et lisent les avis sur les produits sur internet, avant d'acheter un produit quelconque. Ainsi, c'est la qualité des avis qui va faire qu'une clé usb qui est personnalisée va se vendre mieux qu'une autre, par exemple. De plus, ce qui est avantageux avec le social shopping, c'est que les enseignes sont aussi en interaction avec les clients. Et si les clients se plaignent dans les commentaires d'une enseigne en particulier et que les problèmes sont résolus, l'enseigne aura plus de chance de fidéliser ces clients.

Quelques conseils pour réussir son approche social shopping

Intégrez l'option réseaux sociaux dans votre site :

Le fait d'ajouter les boutons " like ", " partager ", etc. dans votre site d'e-commerce est un avantage pour que votre site soit non seulement social, mais cela améliorera aussi sa visibilité. Par exemple, vous avez à votre disposition Open Graph du réseau social Facebook qui est un système qui permet aux internautes d'accéder à votre marque sur Facebook depuis votre site. Ceci se fera grâce aux systèmes de boutons " like " et/ou " Facebook Connect ".

L'avantage avec cette méthode est qu'elle est rapide et attrayante pour les internautes. En effet, si auparavant les internautes devaient encore créer un compte dans votre site pour accéder à vos produits, maintenant ils ont juste à faire un clic et accéder à leurs comptes personnels sur Facebook et visiter votre page.

NB : il va de soi que vous pouvez choisir d'autres réseaux sociaux, mais Facebook est juste un exemple.

Créez une interaction entre vous et les internautes :

Après l'intégration d'Open Graph par exemple, il est temps d'élaborer une vraie relation entre vous et vos clients. En effet, c'est quand même eux qui vont donner leurs avis et mettre en avant vos produits. Il faudra donc que vous soyez présent pour eux, pour les aider le plus possible. Mais en même temps, vous devrez jouer un rôle de médiateur pour que les internautes interagissent entre eux, car ce sont eux qui vont jouer le rôle de vecteurs de communication de votre marque et produits par rapport à leurs critiques et avis.

Créez des applications mobiles (offline et/ou online) :

Les applications mobiles sont des extras essentiels dans un souci sur l'accès rapide aux produits et la proximité du magasin (physique ou virtuel). En effet, elles permettent aux clients d'avoir des nouvelles sur vos nouveaux produits (ou encore sur d'éventuelles soldes...) directement par leurs smartphones. En outre, les clients n'auront pas besoin de se déplacer sur terrain.

Innovez dans vos magasins physiques :

Le social shopping ne passant pas uniquement par votre site internet, ou les réseaux sociaux ; il est conseillé d'intégrer cette dimension dans vos magasins physiques. Par exemple, il est possible d'améliorer l'expérience post-achat de votre client potentiel, en l'orientant vers des produits susceptibles de l'intéresser, grâce aux balises iBeacon et autres. Sinon, grâce à une application installée sur une tablette, vous avez la possibilité de proposer à vos clients de donner leur avis sur l'achat qu'ils viennent d'effectuer, sur le magasin, les produits qu'ils aimeraient acheter...

Diminuez le coût du service client :

Le fait de choisir les réseaux sociaux comme plateforme d'échange réduit considérablement les dépenses des clients. Effectivement, ils ne sont plus obligés de passer des appels téléphoniques, mais ils ont juste à placer des commentaires, auxquels vous répondrez directement. Et l'avantage avec ce système c'est qu'un client peut avoir des réponses/retours provenant d'autres clients. Ce qui favorisera d'autant plus l'interactivité.

Pour conclure, le social shopping apporte des avantages non seulement pour votre activité e-commerce, par rapport aux avis et l'expérience des internautes. Mais, il apporte aussi des avantages pour les internautes, ce grâce à sa proximité et l'accès rapide. Mais aussi par le fait qu'un internaute bien avisé par un autre internaute se sentira plus en sécurité, par rapport à ses choix. Effectivement, il se sentira directement concerné parce que ces personnes ont les mêmes besoins que lui, et non pas parce qu'il se trouve en présence d'une personne qui veut juste vendre. Cela favorisera d'autant plus la notoriété de votre enseigne, car vous aurez plus de chance d'acquérir un ambassadeur.

Tojo RAMASY
Comment aborder le social shopping ?
Comment aborder le social shopping ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Myguroo 3385 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines