Magazine Politique

Réaction de la section PS de Lys-lez-Lannoy suite au Conseil Municipal du 10 Décembre 2014

Publié le 15 décembre 2014 par Pslys

La première stupeur a été la suppression de l’adjoint au social. M. Jeanne qui disait lors de la campagne municipale ne plus vouloir  d’ « assistanat », devrait donc selon ses dires, recevoir lui-même les familles en grandes difficultés. Au vu de ses premiers actes en tant que premier magistrat de la ville, on peut craindre le pire.

En effet, comme à son habitude M. Jeanne dit une chose mais fait son contraire. Les tarifs de la restauration scolaire pour les familles les PLUS MODESTES vont augmenter. Ce ne sera pas une augmentation de « 3 % en moyenne » comme l’a expliqué le premier adjoint UMP (qui s’occupe également des finances de la ville !), mais bien de 6,06 % pour les familles les plus en difficulté en maternelle et 5,47 % en primaire.  Soit quasiment le double de l’augmentation par rapport aux familles se situant dans la tranche maximale (2,94 % en maternelle et 2,4 % en primaire).

C’est donc cela qu’évoquent le Maire UDI et son premier adjoint UMP lorsqu’ils disent ne plus vouloir d’assistanat : empêcher les familles les plus en difficulté d’accéder aux services publics de la ville.

Stéphane Vanderschaeve, seul élu issu des rangs du Groupe des Indignés Lyssois, le GIL qui se disait à gauche de la gauche, a voté POUR cette augmentation et AVEC la majorité UPL. Après avoir empêché la liste soutenue par notre section d’accéder à un nouveau mandat, il vote les mesures proposées par son M. Jeanne et sa majorité municipale.

C’est officiel M. Jeanne se considère bien comme le Maire d’une ville riche et mène sa politique en conséquence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pslys 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines