Magazine Côté Femmes

Sous les Couvertures, de Bertrand Guillot

Publié le 16 décembre 2014 par Mamzellefifi @MamzelleFifi

Cette année encore, j'étais bien décidée à participer aux Matchs de la Rentrée Littéraire organisés par PriceMinister et dès l'ouverture des inscriptions, j'étais dans les premières à lire attentivement le résumé de chacun des livres proposés afin de faire le bon choix. Globalement assez déçue par Lady Hunt il y a un an, je ne voulais absolument pas faire la même erreur deux fois de suite, et je me suis tournée cette fois-ci vers un roman plus joyeux, à la couverture colorée et à l'intrigue nettement moins alambiquée, Sous Les Couvertures de Bertrand Guillot. 170 pages et une relecture plus tard, je dois d'emblée vous dire que je ne regrette absolument pas mon choix car c'est une vraie petite merveille que j'ai reçu.

lecture,sous les couvertures,bertrand guillot,matchs de la rentrée littéraire,priceminister

Dans une petite librairie de quartier, comme tous les jours de la semaine, les livres attendent patiemment la fermeture et le départ des derniers clients avant de s'animer et de véritablement prendre vie. Mais ce samedi soir, le débat habituel sur le sort qui leur sera réservé prend une autre tournure : l'heure est à la révolte ! Conscients que les nouveautés viennent d'arriver et qu'il faudra leur faire un peu de place, les livres réalisent alors qu'ils sont là depuis beaucoup trop longtemps et qu'ils finiront tout prochainement au pilon s'ils ne trouvent pas un lecteur d'ici le lundi suivant.  
Seulement comment sortir de la librairie dans une pochette et avec un ticket de caisse lorsque l'on est relégué tout au fond, dans le boudoir ? En prenant d'assaut la table des best-sellers pardi, celle judicieusement installée près de la caisse et qui voit peu à peu son stock s'écouler ! Unis dans leur combat qui s'annonce d'ores et déjà épique, premiers romans, recueils de nouvelles ou bien encore grands classiques, les livres vont livrer une guerre sans merci à ces ouvrages mis en avant par le libraire, non pas pour le plaisir de lecture qu'ils proposent, mais par souci de faire grimper son chiffre d'affaires. Une vraie révolution au pays des livres où alliances et coups bas vont se mêler pour atteindre la victoire et changer le cours de choses dans cette petite librairie d'ordinaire si paisible.   

lecture,sous les couvertures,bertrand guillot,matchs de la rentrée littéraire,priceminister

Bourrés d'humour et d'intelligence, dès les premières lignes de ce roman, j'ai été happée par les mots que Bertrand Guillot a choisi avec soin et poésie. Un livre qui parle d'une histoire de livres, c'est un peu surréaliste au fond comme idée et le risque était de s'ennuyer une fois passé l'effet de surprise des premiers chapitres. Mais d'ennui, il n'en a jamais été question tout au long de ces pages car l'auteur ne se contente pas de nous narrer la révolte de ces romans qui veulent sortir de l'ombre, il évoque également avec brio les réflexions du libraire sur l'évolution du monde de l'édition (le déclin des petites boutiques face à la concurrence des géants d'internet, la croissance exponentielle des livres numériques, le rendement infernal des maisons d'éditions, etc.). Comment s'adapter pour ne pas se faire racheter par une multinationale ? Telle est justement la question que se pose Sarah (la jeune apprentie du libraire) tout au long des pages, bien décidée elle aussi à faire bouger cette librairie de quartier qui mériterait d'être soufflée par un vent de nouveauté. 

Sous Les Couvertures nous oblige ainsi à ne pas rester passif face aux mots et à nous interroger sur notre propre vision du livre aujourd'hui. Cautionnons-nous la vente de livre sur internet, par un grand groupe américain prêt à tout pour passer au dessus des lois, et favorisant alors les fermetures de librairies indépendantes ? Serons-nous bientôt obligés de passer à l'ère numérique pour suivre le mouvement et par souci écologique ? Seuls les prix littéraires méritent-ils d'être mis en avant pour permettre aux petites structures de s'en sortir ? Des questions pertinentes qui nous permettent d'aller au delà d'une simple lecture et qui ont suscité en moi l'envie de vite retourner voir mon libraire préféré. 

Un coup de coeur auquel j'attribue d'excellentes notes et que je vous recommande chaudement ! 

Mille merci à PriceMinister de m'avoir permis de découvrir un auteur dont je compte bien approfondir le répertoire, ainsi qu'aux éditions Rue Fromentin. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamzellefifi 644 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine