Magazine

Hé Camba, Mariton rentre par la fenêtre !

Publié le 16 décembre 2014 par Despasperdus

J'ai toujours soutenu le docteur Cambadelis, même si nos chemins ont fini par se séparer...

monkey0.jpg

Au dernier conseil national, Jean-Christophe Cambadelis a fixé l'objectif de 500.000 adhérents, ce qui revient à transformer un parti d'élus et de notables en un parti de masse.

Utopique affirment de mauvais esprits qui ne manquent pas de rappeler, avec perfidie, que la vieille maison ne compte que 60.000 adhérents à jour de leur cotisation sur 150.000.

Tsss, tsss !

J'ai beau appartenir à l'opposition de gauche, que certains sympathisants "socialistes" en détresse assimilent au FN faute d'arguments, je n'en reconnais pas moins objectivement que le premier secrétaire du PS est l'homme de la situation puisqu'il a déjà atteint un tel objectif dans une autre organisation en des temps anciens.

monkey1.jpg

Comme souvent dans pareils cas qui paraissent insolubles à nous autres profanes, la solution est sous nos yeux, mais un manque de lucidité, d'expertise, d'analyse, de compétence, de dialectique, de fourberie et d'expérience empêche de la toucher du doigt.

Fort heureusement, notre bon docteur Cambadelis la connait. D'ailleurs, elle est simple, mais si bien-sûr !

« ouvrir les portes et fenêtres du parti »

Et, on ne rigole pas.

La méthode porte déjà ses fruits !

monkey.jpg

Savez-vous que dans un entretien au Monde, le représentant de l'aile ultra-libérale de l'UMP soutient le projet de loi Macron ?

« ce texte débloque plusieurs situations archaïques. (...) Le libéral que je suis apprécie le renforcement du rôle de l’autorité de la concurrence ; un nouveau mouvement de cession des participations de l’Etat, avec l’ouverture du capital des aéroports de province ; la libéralisation du transport par autocars… »

Hervé Mariton critique sa formation au motif qu'elle s'oppose à ce texte pour des raisons exclusivement politiciennes !

« Cette loi, l’UMP aurait dû la faire. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas aussi ambitieuse qu’on le souhaiterait qu’on doit jeter le bébé avec l’eau du bain. »

Et de conclure :

« L’UMP n’a pas intérêt à voter contre car cela reviendrait à faire du gouvernement l’otage de la gauche de la gauche, qui veut empêcher à tout prix la mise en œuvre de cette réforme. Moi, je ne joue pas à qui perd gagne. Ne laissons pas le gouvernement à la merci de Mélenchon et des frondeurs ! »

monkey_bird.jpg

Quelle communauté de convictions ! Incroyable, non ? Il est mûr...

Alors, ami-e "socialiste", es-tu prêt-e à accueillir tous les partisans de la loi Macron comme Hervé Mariton ? Même par la fenêtre de derrière ?

Une telle proximité idéologique et un tel soutien à un projet de loi si emblématique du gouvernement "socialiste" révèlent combien le clivage PS - UMP ne représente plus le clivage gauche - droite.

Aussi, à défaut de faire adhérer des femmes et des hommes de gauche, Camba espère accueillir des dissidents de droite et du centre... Et à défaut, d'occuper les rares militants du PS à encarter plutôt qu'à débattre de la politique de Hollande...

Avec un FN qui risque de surfer encore longtemps sur la désespérance sociale avec l'aide des relativistes en tous genres qui le mettent dans le même sac que la gauche radicale, sa principale opposante, il se pourrait que l'UMP et le PS gouvernent ensemble dès 2017... [1]

Bref, ne soyez pas sectaires camarades "socialistes", encartez ! Il en va de l'avenir du parti...

monkey2.jpg

Note

[1] je tiens à préciser que les illustration n'ont aucun rapport avec le sujet, toute ressemblance est purement fortuite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte