Magazine

Pesticides et vins

Publié le 26 mai 2008 par Bio Nation

Les résultats d’une étude sur la présence de pesticides dans les vins a été publiée en mars dernier. Cette étude mondiale a été coordonnée par PAN EUROPE

PAN Europe est un réseau d’associations dont l’objectif est de dénoncer l’usage des pesticides et de trouver des alternatives écologiques leur utilisation.

Le MDRGF a soutenue pour la France cette étude. Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures, est une association fondée par un ingénieur agronome de l’INRA, Georges Toutain et un enseignant, François Veillerette. Elle se bat depuis 1996 pour soutenir une agriculture saine, respectueuse de l’environnement et donc de la vie et dénoncer les conséquences négatives de l’agriculture intensive utilisant des pesticides et engrais de synthèse.

40 bouteilles de vin rouge ont été analysées, en provenance de France, d’Autriche, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal, d’Afrique du sud, d’Australie et du Chili. 34 étaient issues de l’agriculture intensive et 6 de l’Agriculture Biologique.

Les résultats pour les vins bio. Aucune trace de pesticides, excepté sur l’échantillon de Bourgogne en faible quantité, issus de pulvérisation des parcelles voisines.

France : Bordeaux (Côtes de Bourg)Pas de résidus
France : Bourgogne pyrimethanil: 7.6 µg/l
France : (Pomerol) Pas de résidus
Autriche : Burgenland(Zweigelt) Pas de résidus
Autriche : Niederösterreich (Gruener Veltliner) Pas de résidus
Autriche : Niederösterreich (Welschriesling) Pas de résidus

100% des vins conventionnels testés contaminés. Chaque échantillon testé contient en moyenne plus de 4 résidus de pesticides différents : les plus contaminés d’entre eux contenant jusque 10 pesticides !

Les risques sanitaires ont été divisés en quatre catégories : cancérigène, toxique pour le développement et la reproduction, perturbateur endocrinien et neurotoxique.

Ainsi chez les agriculteurs hommes utilisant des pesticides, le risque de développer la maladie de parkinson est multiplié
par 5.6 et celui de développer la maladie d’Alzheimer multiplié par 2.4 par rapport à des groupes non exposés à des pesticides (I Baldi et al. 2003)

Pour en savoir plus téléchargez le rapport pesticides et vins


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bio Nation 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog