Magazine

Sorties ciné de novembre (2)

Publié le 02 décembre 2014 par Juliette
Quand on combine à quelques jours d'intervalle "La prochaine fois je viserai le coeur" et "Un illustre inconnu", on obtient le manuel du parfait petit tueur en série! C'est glauque oui, mais c'est assez jouissif à observer. Les deux films flattent le côté pervers et voyeur que nous avons tous plus ou moins......et vous?!

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=222567.html

Une affiche remarquable pour un thriller glaçant...

"Un illustre inconnu" de Matthieu Delaporte

L'histoire:Sébastien Nicolas (Mathieu Kassovitz) est transparent, si transparent que personne ne le remarque. Il traverse la vie des uns et des autres sans laisser de traces. Grâce à son métier d'agent immobilier, il s'immisce dans la peau de ses clients en prenant leur apparence physique. Ce n'est qu'en se prenant pour quelqu'un d'autre qu'il parvient à se sentir enfin vivant...jusqu'à la transformation qui changera son existence.


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=222567.html

Transformation en cours pour l'étrange Sébastien Nicolas (Mathieu Kassovitz). Copyright Allocine.com


Mes impressions:Le dernier succès de Matthieu Delaporte remonte à 2012, avec le très réussi et inattendu "Le prénom". Virage radical dans la filmographie du réalisateur qui passe de la comédie au drame sans sourciller!
Cet "Illustre inconnu" raconte l'existence d'un homme fade et incapable de s'insérer socialement. Seul ses transformations appliquées - au millimètre près dans l'apparence et la gestuelle de ses cibles - lui permettent de sentir vivant : c'est en étant quelqu'un d'autre qu'il se sent enfin lui-même! La performance de Mathieu Kassovitz est saisissante car il joue à lui tout seul tous les personnages à la fois. Certaines scènes regroupent d'ailleurs l'original et la copie en même temps, toutes deux interprétées simultanément. Ayant ces derniers temps plus l'habitude d'être derrière la caméra, Mathieu Kassovitz confiait dans une interview être amusé par le fait d'être dirigé par un autre réalisateur. Il se laisse alors entièrement gérer sans interférer avec son oeil et ses habitudes de réalisation.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=222567.html

Kassovitz vs. Kassovitz ou la schizophrénie appliquée. Copyright allocine.com


Je suppose que ce film ne plaira pas à tout le monde, j'ai déjà lu beaucoup de critiques négatives concernant l'implication du réalisateur et son manque d'audace. Pour moi, c'est un parti pris de découper son film de manière neutre et minutieuse, à l'image du personnage principal. On est à la imite du thriller mettant en lumière une sorte de tueur en série qui ne passe pas à l'acte mais qui semble toujours à la limite de le faire...Je me suis laissée embarquer et j'ai aimé la chute, que j'attendais avec impatience!la bande annoncebonne séance!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juliette 306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte