Magazine Culture

UN GRAND MOMENT DE CINEM(M)A (24/12/14)… ou pas !

Publié le 24 décembre 2014 par Misteremma @misteremma

Nicolas et moi-même vous souhaitons d’ors et déjà de très belles fêtes de fin d’année et, en cette veille de Noël, nous avons deux films à vous proposer : Geronimo et Annie. Nous évoquons, également, dans la vidéo de cette semaine, la présentation en avant-première du second long métrage du réalisateur belge Bernard Bellefroid, Melody, qui sera présenté en ouverture du BE Film Festival (places à gagner) et le documentaire Iranien de Mehran Tamadon

Le film de Tony Gatlif se déroule dans le sud de la France. Dans la chaleur du mois d’août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre. Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d’origine turque s’échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan. Leur fuite met le feu aux poudres aux deux clans. Lorsque l’affrontement éclate en joutes et battles musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier. Sachez que c’est un des films qui se trouve dans le top 20 de la sélection 2014 du site ungrandmoment.be.

Annie est de retour et ça fait du bien ! En 1982, John Huston vous proposait une adaptation cinématographique de la comédie musicale. 22 ans plus tard, c’est au tour de Will Gluck d’en faire de même avec dans le rôle d’Annie l’étonnante Quvenzhané Wallis que vous aviez pu découvrir dans le film Les Bêtes du Sud Sauvage. Un rôle qui l’avait menée aux Oscars.

Pour les plus jeunes d’entre vous, Annie est une enfant abandonnée par ses parents. Ils lui ont promis de revenir un jour la chercher et, entre-temps, elle est placée dans une maison d’accueil où Mademoiselle Hannigan (Cameron Diaz) lui mène la vie dure.
Mais tout va changer lorsqu’elle rencontre Will Stack (Jamie Foxx), homme d’affaire impitoyable et candidat au poste de maire de New York.
Sur le conseil de Grace (Rose Byrne), sa talentueuse collaboratrice, et du rusé Guy (Bobby Cannavale), son directeur de campagne, il décide de prendre Annie sous son aile afin de faire grimper sa cote de popularité auprès de ses électeurs.
Stack est convaincu qu’il est l’ange gardien d’Annie, mais l’assurance de celle-ci combinée à un positivisme à toute épreuve tendent à prouver que ce pourrait bien être elle son ange gardien.

J’ai des cadeaux à mettre sous votre sapin : 2*2 places de cinéma et 2 peluches Sandy
Comment participer ? Lire les modalités de participation : cliquez ICI.

ȇ


Retour à La Une de Logo Paperblog