Magazine Santé

VÉSICULE BILIAIRE et cholécystectomie: Antibiothérapie ou pas ? – CHU-Réseau et JAMA

Publié le 30 décembre 2014 par Santelog @santelog

VÉSICULE BILIAIRE et cholécystectomie: Antibiothérapie ou pas ? – CHU-Réseau et JAMAEn cas de cholécystite aiguë et d’ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie), cette étude française démontre qu’une antibiothérapie en pré et post-opératoire ne réduit pas de manière significative la survenue d’une infection. Les conclusions, présentées dans le JAMA, suggèrent une absence de lien systématique entre antibiothérapie et risque d’infection post-opératoire et qu’il est donc possible d’éviter les antibiotiques en post-opératoire, chez un grand nombre de patients. Un résultat important, alors qu’en France, chaque année, environ 40.000 patients sont hospitalisés pour cholécystite aiguë lithiasique.

La cholécystite aiguë est une maladie fréquente qui survient en général lorsque le canal vésiculaire est obstrué par des calculs (ou lithiases vésiculaires), un événement plus fréquent chez les femmes, les personnes âgées ou en surpoids. Globalement, le risque de développer des calculs biliaires augmente avec l’âge. Même si une personne de moins de 40 ans a environ un risque de 8% de calculs biliaires, ce risque dépasse 50% chez les plus de 70 ans. La maladie de la vésicule biliaire est ainsi la cause la plus fréquente de douleur abdominale aiguë chez les patients âgés. En l’absence de traitement, la maladie peut évoluer vers une forme sévère de péritonite biliaire nécessitant des soins intensifs.

Quid de l’antibiothérapie pré ou post-ablation ?

·   Si cette inflammation de la vésicule biliaire, le plus souvent infectieuse peut donner lieu à une crise typique, avec des symptômes connus (douleurs au niveau de la vésicule (colique hépatique) et dans l’épaule droite, nausées et/ou vomissements), sans trop d’hésitation au diagnostic, il existe également des formes atypiques qui posent la question de l’enlèvement ou non, de la vésicule biliaire (Voir l’étude de l’UTBM publiée très récemment dans le Journal of the American College of Surgeons). Cependant, actuellement, le traitement de référence reste la chirurgie (cholécystectomie) en semi urgence.

·   S’il y a finalement décision d’ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie), se pose la question de l’antibiothérapie en pré et post-opératoire. Une antibiothérapie en pré- et per-opératoire est recommandée, sans réelle preuve scientifique, dans le but de diminuer le taux d’infection post-opératoire. La présence de germes dans la bile étant retrouvée dans 40 à 60% de cas. Cette nouvelle étude suggère qu’elle ne réduit pas de manière significative la survenue d’une infection.

 

Des taux d’infection post-opératoire comparables avec ou sans antibiothérapie post-opératoire : L’étude a été menée sur 414 patients ayant eu une ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie) suite à une cholécystite aiguë lithiasique non compliquée. Durant leur hospitalisation, tous les patients ont reçu 3 fois par jour 2g d’amoxicilline et acide clavulanique avant et au moment de l’intervention. Les patients ont ensuite été répartis en deux groupes, l’un continuant de recevoir en post-opératoire et l’autre non le même traitement antibiotique durant 5 jours.

·   Les résultats obtenus ont indiqué un taux d’infection post-opératoire de 15% chez les patients du groupe sans antibiothérapie et de 13% pour le groupe avec antibiothérapie.  Le score de Clavien, correspondant à une classification des complications chirurgicales, s’est révélé identique dans les deux groupes.

En conclusion, l’antibiothérapie en pré et post-opératoire ne réduit pas de manière significative la survenue d’une infection. Ce travail, issu d’une collaboration entre les équipes du Pr Jean-Marc Regimbeau (service de Chirurgie digestive et métabolique au CHU d’Amiens) et du Pr Marc Pocard (service de Chirurgie digestive à l’hôpital Lariboisière, AP-HP Paris), montre qu’il est possible d’éviter une antibiothérapie prolongée en post-opératoire, et tout en améliorant le protocole pour certains patients, de réduire la prescription des antibiotiques et limiter ainsi l’antibiorésistance.

Sources:

Réseau-Chu Inflammation de la vésicule biliaire : là non plus les antibiotiques c’est pas automatique !,

Communication scientifique – Hôpitaux Universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal Absence de bénéfice avéré d’une antibiothérapie après cholécystectomie

JAMA July 9, 2014 doi:10.1001/jama.2014.7586 Effect of postoperative antibiotic administration on postoperative infection following cholecystectomy for acute calculous cholecystitis: a randomized clinical trial

(Visuel  » Aspect au scanner abdominal de cholécystite aiguë lithiasique « @Assistance Publique-Hôpitaux de Paris)

VÉSICULE BILIAIRE et cholécystectomie: Antibiothérapie ou pas ? – CHU-Réseau et JAMA
Lire aussi :VÉSICULE BILIAIRE: Quand faut-il l’enlever ou pas


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine