Magazine Séries

Critique: Le temps des Aveux + Dumb and Dumber De

Publié le 29 décembre 2014 par Robin210998
Critique: Le temps des Aveux + Dumb and Dumber De
Titre: Le Temps des Aveux Réalisateur: Régis Wargnier  Acteurs: Raphael Personnaz, Olivier Gourmet ... Genres: Drame, Historique  Nationalité: Français, Cambodgien  Durée: 1H35min Sortie: 17 décembre 2014 


Le temps des aveux raconte l'histoire bouleversante de François Bizon, un ethnologue étudiant les monastères au Cambodge. Ce dernier se retrouve prisonnier des khmers rouges, les rebelles communistes qui contrôlent le pays. Ceux-ci sont persuadés qu'il est un espion américain. Il va donc tenter de prouver son innocence à son bourreau, seul décideur de son sort. Le film est adapté de l'histoire vraie de cet homme qui a ensuite publié un ouvrage narrant sa terrible aventure. 

Le temps des adieux est d'une grande intensité en livrant ce récit poignant avec beaucoup de justesse et un souci de réalisme. En effet, pour plus de proximité avec les protagonistes et ainsi toucher plus facilement et fortement les spectateurs, seulement deux caméras ont été utilisées sur le tournage.  La première partie du film montre sa détention. Le récit se met en place très rapidement en mettant en scène sa capture dès les premières minutes. Le spectateur fait connaissance avec François et son bourreau au fur et à mesure que leur relation évolue. Progressivement, un climat de confiance s'installe entre eux et cet " espion " devient une sorte de confident, d'ami, et non plus ce traître que tout le monde croit. François le sait, et dès le début, il comprend qu'il va devoir convaincre Douch de son innocence. Certes, on peut reprocher au film de ne pas avoir approfondi la détention suffisamment mais cela reste très bien mis en scène avec l'insistance sur les conditions de vie, l'endoctrinement des jeunes qui ne se reconnaissent plus ou encore la solitude et les jours qui passent et se ressemblent avec son lot d'exécution. La multiplication des gros plans et des plans fixes sur les personnages permettent de rendre plus dramatique  le récit qui se focalise pour l'essentiel sur leur ressenti et leur perception des choses. La scène de libération est forte en émotion et c'est véritablement à partir de ce moment que Douch n'apparaît plus comme un bourreau face au spectateur mais avec une part d'humanité. Le thème de la responsabilité des actes commis est largement développé avec une réflexion sur le risque de devenir un traître en n'obéissant pas aux ordres des supérieurs ou de tuer des innocents et de répondre à ses crimes une fois la dictature abolie. C'est d'ailleurs ce qu'aborde très justement la seconde partie du film qui s'attarde aussi sur le retour de François à la vie normale. La fin, en inversant la position de supériorité du début, se révèle bouleversante, dans le sens où elle amène Bizon à se questionner sur son comportement face à Douch, partagé entre reconnaissance envers son sauveur et sévérité envers le bourreau qui a tué des milliers d'innocents. Mes notes:  Scénario: 3,5/4 Intrigue: 2,5/3 Mise en scène/Photographie: 2/3 Casting: 2,5/3 Musique: 0,5/1 Durée: 0,5/1 Appréciation personnelle: 2,5/3 Drame: 2/2 NOTE GLOBALE 16/20  Aussi au cinéma: Critique: Le temps des Aveux + Dumb and Dumber De Titre: Dumb and Dumber De Réalisateurs: Bobby et Peter Farrelly Acteurs: Jim Carrey, Jeff Daniels ... Genre: Comédie  Nationalité: Américain  Durée: 1H49min Sortie: 17 décembre 2014
Harry et Lloyd reprennent du service pour retrouver la fille de Harry car ce dernier a besoin d'une greffe de reins. Il n'en fallait pas moins pour que nos deux compères s'engagent dans un voyage périlleux et surtout hilarant au fin fond de l'Amérique. Après un premier opus réussi, ce second film se révèle tout aussi drôle et émouvant par moment. Pendant un peu moins de deux heures, Jim Carrey et Jeff Daniels parviennent à nous faire rire sans temps mort en usant de leurs bonnes vieilles grimaces et mimiques et de leurs répliques toujours aussi débiles. Cela suffit largement à passer un excellent moment !  Mes notes:  Scénario: 3/4 Intrigue: 2/3 Mise en scène/Photographie: 1/3 Casting: 3/3 Musique: 0,5/1 Durée: 1/1 Appréciation personnelle: 2,5/3 Comédie: 2/2 NOTE GLOBALE 15/20 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Robin210998 1536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine