Magazine Insolite

A qui profite la dette (une fois) ?

Publié le 29 décembre 2014 par Didier Vincent

La dette de l'état est sur le marché privé objet de spéculations avec la belle mainmise d'un discours capitaliste et culpabilisant sur la gauche. Entendez ce que profère Valls sur l'entreprise. On nous colle une chape colossale sur chacun (30 000 € par habitant) alors que ce n'est qu'une bulle spéculative qui s'auto-entretient sous forme d'une jolie pyramide des richesses. Cet enchâssement de ce dogme de "la dette" est un sacré Graal pour une société de castes, figée comme la nôtre. Un leurre utile à tous les discours libéraux et liberticides, ce qui n'est pas contradictoire. C'est un surmoi sociétal qui fait accepter des contraintes de toutes sortes : financières, de travail, d'éducation, etc...D'affirmer par exemple comme ce courtisan dAttali qu'il n'est de seule politique possible que celle de la droite allemande pour survivre.

Cela m'a fait penser à cette vidéo de Michel Rocard.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine