Magazine Football

Bilan de la saison et coup d’oeil sur 2015…

Publié le 02 janvier 2015 par Passionacmilan

Milan 2014-2015C’est un nouveau Milan qui débute l’année 2015. Après un début de saison mitigé, l’année 2014 s’est terminée avec 4 points obtenus face à Napoli et Roma et des prestations de haut niveau. Le groupe d’Inzaghi est enfin devenu une équipe et un candidat sérieux au podium, distant de seulement 2 points. Les Rossoneri ont retrouvé le moral, la confiance, la solidité, l’équilibre et la qualité : tous des ingrédients qui permettent de voir l’année 2015 avec plus d’optimisme. Le retour en Champions League n’est plus une utopie.

BILAN DE LA SAISON : DES HAUTS ET DES BAS
L’AC Milan a commencé la saison sous le signe de l’enthousiasme retrouvé. Après un été difficile, les Rossoneri ont bien entamé le championnat avec 14 points en 7 matches mais ont encaissé trop de buts (10 buts).

Ensuite, l’équipe d’Inzaghi a ralenti, notamment à cause d’une période moins brillante des joueurs jusqu’alors décisifs, Honda et Menez. Milan s’est bloqué et n’a plus réussi à s’imposer : 4 matches nuls et 1 défaite.

Les Rossoneri ont retrouvé la victoire face à l’Udinese mais n’ont pas réussi à confirmer face à Genoa. Avec des résultats trop irréguliers, la 3° s’est éloignée, les deux dernières rencontres face à Napoli et Roma ne promettaient rien de bon et la saison risquait d’être une photocopie de l’année passée.

C’est pourtant à ce moment précis que Milan s’est relevé. Piqués au vif par la défaite contre Genoa, les Rossoneri ont battu Napoli au terme d’une excellente prestation et ont tenu en échec la Roma à l’Olimpico en infériorité numérique : 4 points (et des résultats favorables des concurrents) qui ont permis de revenir à seulement 2 points du podium avant la trêve hivernale.

Ces deux rencontres peuvent représenter le tournant de la saison. Après la victoire face à Napoli, Milan devait confirmer mais n’avait encore jamais réussi, probablement pas encore prêt pour le saut de qualité. Mais à Rome, l’équipe d’Inzaghi a passé une étape : un pas de géant dans le processus de croissance.

Mais qu’est-ce qui a changé lors de ces deux rencontres?

MOINS DE DÉCEMBRE DÉCISIF

Attitude da MilanIl y a tout d’abord eu un changement d’attitude. Milan est devenu une équipe, avec l’identité et l’âme qu’Inzaghi a toujours recherché. L’entraineur milanais a secoué les Rossoneri après la défaite contre Genoa et ils ont immédiatement réagi. L’équipe a joué avec concentration et détermination, avec une réelle rage de vaincre et une cohésion qui fait plaisir à voir.

Solution tactique idéale - Après de nombreux essais, Inzaghi semble avoir trouvé la solution tactique qui lui permet un bon équilibre : 3 milieux de terrains purs, 2 milieux offensifs capables d’attaquer dans l’axe comme sur les flancs et un Menez devenu le réel attaquant de pointe titulaire, au point d’éjecter Torres vers Madrid et de reléguer Pazzini à un rôle très marginal.

Solidité retrouvée - Lors des 5 premières journées, Milan a encaissé 9 buts. Lors des 5 dernières rencontres, le nombre de buts subis est seulement de 2 (1 sur action, celui de Obi au derby). Touché dans son orgueil, Mexès s’est ressaisi et a enchainé les prestation de très grande qualité. De plus, uu fil du temps, Mister Inzaghi a trouvé l’organisation et l’équilibre qui a permis à Milan de se relever. Ne pas encaisser face à aux attaques redoutables de Napoli et Roma et ce malgré les absences d’Alex, De Sciglio, Abate et Rami, est un grand pas en avant.

Retour de la qualité – Le retour de Montolivo a apporté la qualité qu’il manquait à Milan en améliorant l’équilibre : une défense qui souffre moins et une attaque mieux alimentée. Le Capitaine a prouvé être en grande forme face au Real Madrid et sera un joueur fondamental dans la seconde partie de saison.

UNE ANNÉE 2015 PLEINE D’ESPOIR ET D’OPTIMISME

Retours importants et confirmations attendues – Après le retour fondamental de Montolivo et celui d’Alex, peu à peu, Inzaghi pourra de nouveau compter sur Abate et De Sciglio, les deux défenseurs latéraux titulaires.

L’année 2015 devra aussi être celle de la consécration pour El Shaarawy : Le Pharaon a jusqu’à présent déçu en championnat mais a brillé à Dubaï face au Real Madrid. Bonaventura et Menez, ont par contre prouvé match après match être des titulaires indiscutables de Milan. Ils devront confirmer ce statut en 2015. Cerci a tout à prouver mais a les qualités pour s’imposer.

Objectif : Champions League - Milan est sur la bonne voie mais devra maintenant confirmer match après match pour continuer à progresser et atteindre son objectif, à commencer par le prochain match contre Sassuolo et enchainer face à Torino et Atalanta.

Souhaitons à notre Milan une excellente année 2015 remplie de succès pour nous faire oublier une année 2014 bien trop terne.

FORZA MILAN


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines