Magazine Psycho

Retrouvez de nombreuses réponses sur la page facebook: https://www.facebook.com/pages/Mapsychologie/560167750664621?ref=hl

Publié le 07 octobre 2013 par Mapsychologie26

QUESTION DE C : Mon fils a 2 ans passés et il ne parle pas. On voit clairement qu'il comprend tout et il se fait lui même très bien comprendre. Il sort quand même des sons de sa bouche pour nous interpeller mais comme il ne parle pas vraime nt il pleure beaucoup et j'avoue que c'est difficile d'entendre autant de pleurs ça rend nerveux. Voilà je voulais savoir s'il y avait des cas comme ça et qu'est ce que je peux faire pour l'aider ? A quoi peut être dû ce blocage? Merci beaucoup.

Retrouvez de nombreuses réponses sur la page facebook: https://www.facebook.com/pages/Mapsychologie/560167750664621?ref=hl


REPONSE : Bonjour C et merci de votre question. Comme vous le savez, chaque enfant évolue à son rythme. Et si on peut " s'inquiéter " d'un enfant qui ne marche pas passé les 18-20 mois, on s'inquiète beaucoup moins pour la question du langage.


Tant que l'enfant acquiert une motricité, pointe du doigt, dis non avec la tête, cherche à se faire comprendre, réagit aux sons, etc, c'est qu'il s'agit probablement d'un retard simple. Si bébé reste silencieux et n'est pas très dynamique sur le plan moteur, il faudra consulter un pédiatre pour établir par exemple des tests de surdité ou autre selon le cas.


Je vous conseille de le solliciter de plus en plus en face à face lorsque vous lui parlerez pour voir s'il vous regarde et aussi pour qu'il comprenne que vous êtes attentive à son évolution. Vous pourriez l'encourager à parler en l'imitant en lui répondant, en jouant avec les sons. N'ayez pas peur d'interpréter ses sons et d'en retranscrire le sens à voix haut. Étonnez-vous et félicitez-le dans ses actions autant que dans ses paroles en reprenant toujours verbalement les choses. Votre enfant se sentira rassuré et compris s'il ressent que vous recherchez une alternative à son babillage.


Vous pouvez également l'encourager à parler en jouant avec lui au jeu du coucou. (Vous disparaissez et vous réapparaissez, vous ou un doudou). En fait, on sait aujourd'hui que le langage est lié avec la fonction symbolique. Parler, c'est évoquer des choses absentes. Parler, c'est faire référence à une représentation mentale. Ainsi, en jouant à ce jeu du coucou, vous favorisez l'absence et donc la représentation que derrière une porte ou une couverture, vous existez toujours, et c'est primordial pour rentrer dans le langage.

Published by mapsychologie


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mapsychologie26 207 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine