Magazine Politique

Adhesion de la Palestine à la Cours Penale Internationale: Israël intouchable veut la tête d’Abbas, les USA applaudissent

Publié le 04 janvier 2015 par Leforik
Adhesion de la Palestine à la Cours Penale Internationale: Israël intouchable veut la tête d’Abbas, les USA applaudissent

L’Autorité Palestinienne avait formulée son souhait d’adhérer à la Cours Pénale Internationale afin qu’Israël soit jugé pour crimes de guerre durant les événements de l’été dernier à Gaza faisant plus de 2 200 morts dont 500 enfants.

Devant cette menace sérieuse, Israël a multiplié les allusions aux terrorismes pour accabler le Hamas les considérant comme Daech et son État Islamique en Syrie et en Irak. L’état hébreux souhaite à son tour que Mahmoud Abbas soit jugé à la CPI pour avoir « laisser » le Hamas se servir des enfants et des lieux publics (mosquées, hôpitaux) comme bouclier humaian, ce qui expliquerait les nombreux morts palestiniens. Israël n’a donc rien à se reprocher mais a eu tout de même besoin de son ami américain pour bloquer la demande de la Palestine d’être reçu comme membre à la Cours Pénale Internationale.

Le veto américain avait fait échouer le projet de résolution palestinien devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. La résolution visait à rétablir la paix au Proche-Orient d’ici 2016 et un retrait des colonies par Israël pour 2017, ce qui a fortement  hérissé les poils des israéliens, des américains ou encore des australiens qui ont voté contre.

Depuis, les esprits se sont échauffés… La France ayant voté en faveur de la résolution s’est attiré les foudres d’Israël qui a rappelé son ambassadeur pour avoir des explications de Paris.

Suite à ce vote, Israël a tout de même marqué sa « profonde déception » face à cette situation où l’état sioniste est de plus en plus acculé et esseulé sur le plan européen et international.

Du fait du rejet de la résolution au Conseil de Sécurité de l’ONU, les palestiniens ont décidé de frapper fort en demandant leur adhésion à la fameuse Cours Pénale Internationale. Cette décision a provoqué la colère de Benjamin Netanhayou, le premier ministre israélien qui a qualifié cette demande d’ « hypocrite ». Face à cette menace, il a voulu à son tour poursuivre le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, pour « Crimes de guerre » mais également il a déclaré sèchement qu’il ne « permettra pas » qu l’armée sioniste soit « traînée devant la CPI ». On croirait rêver… Israël reste au dessus de toute juridiction et sanction, Israël est intouchable et a une immunité internationale… En réalité le monde ne peut rien faire contre l’entité sioniste…

En outre, Israël a également sanctionné économiquement les palestiniens (ils ne sont plus à ça prés), en gelant le transfert de 106 millions d’euros à leur intention.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leforik 65386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine