Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, Lions-Cowboys

Publié le 04 janvier 2015 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, Lions-CowboysUn nouveau classique: le Picked-up flag game.
Lions 20, Cowboys 24
Après un three and out des Cowboys, Matt Stafford lance une passe moyenne à Golden Tate qui se transforme en touché de 51 verges. Belle exécution.
Les Dallas peinent à se mettre en marche offensivement et pour ajouter à leurs malheurs, les Lions prennent le ballon à leur ligne de 1 et assemblent un drive de 99 verges en 14 jeux. Ça se termine par une belle course de 18 verges de Reggie Bush pour le majeur. C'était le Reggie des beaux jours et son retour en forme tombe pile...
L'excellente ligne offensive des Cowboys mange ses bas en première demie. Romo est rudoyé et il n'a pas grand temps pour lancer...
On commençait presque à désespérer pour les Boys quand un slant à Terrence Williams est devenu un touché de 76 verges. Wow. Un gros jeu au moment où on s'y attendait le moins. 14-7 Lions avec 1:50 à faire au 2e quart.
En fin de demie, les Lions gèrent bien l'horloge et parviennent à aller chercher un placement de dernière seconde. 17-7 à la pause.
Solide performance globale des Lions, ils épatent à tous les niveaux. Romo a connu une première demie très difficile et si la protection ne s'ajuste pas...
Dès le début du 3e quart, le secondeur Ken Wilber intercepte une passe déviée et les Cowboys sont immédiatement dans la zone rouge adverse. Malheureusement pour le suspense, la poussée et achoppe et Dan Bailey rate une tentative de placement de 41 v. Ouch. C'était LA chance des Cowboys.
On pensait bien que les Lions allaient faire payer ce manque d'opportunisme mais eux aussi se contente de trois points après un beau drive. 20-7 avec 8:41 à faire au 3e.
Un long gain de Dez Bryant est la pièce maîtresse de la poussée suivante des Cowboys. Ceux-ci finissent par marquer un TD d'une verge sur un 4e et les buts. DeMarco Murray marque et c'est 20-14 en fin de 3e quart. Game on.
Les Cowboys se rendent dans la zone rouge mais Ndamukong Suh sacke Tony Romo deux fois de suite pour les contraindre à un placement. Du jeu de star. 20-17 Lions avec 12 minutes à faire.
Alors que les Lions sont en pleine poussé, les arbitres décident d'annuler un pass interference contre Anthony Hitchens. Detroit doit dégager et le botté est partiellement bloqué. Les Boys reprennent à leur 40 et on a probablement ici un triste moment-clé du match. Personne ne sait pourquoi la pénalité a été annulée. Une vraie honte.
Sur la possession suivante, Romo convertit un 4e et 6 dans la zone brune et les arbitres continuent à faire mal aux Lions en leur assénant deux pénalités douteuses. Pendant ce temps, la ligne offensive des Boys commet des holdings à répétition, sans conséquence. Ahem. Évidemment, Romo finit par repérer Williams dans la zone des buts pour un TD de 11 verges, Les Boys mènent 24-20 avec 2:32 à faire. Fin excitante en vue, même si c'est en partie à cause d'un arbitrage de merde...
Le match semblait terminé juste avant le 2-minute warning quand Stafford a perdu le ballon sur un plaqué. Le DE DeMarcus Lawrence récupère...mais échappe aussitôt et les Lions reprennent. En plus, ça donne un premier jeu aux Lions, enfin un peu de chance. Cette chance n'est que momentané car Stafford est sacké par le susmentionné Lawrence et cette fois-ci Dallas garde le ballon pour de bon.
Très bon match mais sans farce, la pénalité annulée a changé le cours du match et c'est ce qu'on retiendra. Fox aura son match Cowboys-Packer mais les Lions se sont fait fourrer. Ayoye. Il faut admettre que l'attaque des Lions n'a rien fait de bon en 2e demie mais sur cette poussée, ils s'en allaient clouer le cercueil.
Bravo quand même aux Cowboys et à Romo qui a connu un bon match (293 v, 2 TD et, surprise, 0 INT). Dallas à Green Bay c'est quand même prometteur.
Les Lions auront connu une saison au-delà de toute espérance, dommage que ça se termine ainsi.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines