Magazine Bourse

L’Europe réserve des surprises aux investisseurs en 2015

Publié le 06 janvier 2015 par Fabien Major @fabienmajor

zone euro bonbonLes investisseurs qui cherchent à maintenir des rendements à deux chiffres dans leur portefeuille doivent considérer les sociétés européennes en 2015. Voici 5 raisons qui peuvent justifier d’augmenter votre pondération en actions du vieux continent.

  1. La reprise s’installe lentement et les entreprises bien gérées recommencent à faire des profits. En 2015, les grandes banques internationales comme Goldman Sachs, Société Générale, JP Morgan Chase et Barclay’s s’attendent à une remontée de l’indice Stoxx Europe 600. Son potentiel de gain est estimé  entre 10 à 20%. Évidemment, certains titres pourront faire bien mieux.
  2. La baisse importante du prix du litre d’essence et du diesel dégage des milliards d’euros dollars. Les consommateurs ont maintenant un peu de jeu dans leur budget et vont dépenser pouvoir dépenser ces nouveaux billets dans les restaurants, les sorties et les biens de consommation. Inévitablement, de nombreuses compagnies vont en tirer profit comme Danone, Nestlé, BMW, Hôtels ACCOR…etc.
  3. La baisse de valeur de l’Euro par rapport au dollar américain favorise le tourisme, mais aussi l’exportation de biens et de denrée. Morgan Stanley évalue que le jeu des devises ajoutera 2% aux bénéfices par actions des entreprises d’importance en zone euro en 2015. C’est fort probable, d’autant plus que l’euro pourrait encore perdre de 5 à 10% au cours des 12 prochains mois.
  4. Pour raviver son économie, la Banque centrale d’Europe a assoupli ses politiques monétaires et fait comme les Américains. Elle entend injecter 1000 milliards d’euros au cours des 5 prochaines années. Ça ne peut que favoriser les investissements.
  5. Si plusieurs analystes estiment que 2015 sera plus difficile pour les banques canadiennes, c’est l’inverse pour les banques d’Europe. Les politiques d’assouplissement favorisent notamment UBS et DANSKE BANK du Danemark.

Si l’envie vous prend de miser sur des actions de compagnies aériennes comme Air France-KLM, Luftansa, RyanAIR ou EasyJet, soyez avisés qu’une remontée du prix de pétrole pourrait refroidir significativement leur élan vers le haut. Autrement, il existe d’excellents fonds communs qui ont fait leur preuve en Europe. Je pense à Trimark Europlus, Fidelity Europe et le fonds CHOU Europe.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte