Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 12 janvier 2015 par Ericguillotte
lundi 12 janvier 2015

- que le dimanche 11 janvier 2015, la France fut le Centre du Monde, un Monde Uni pour la Liberté. Un moment impressionnant, magnifique, jamais vu, historique, émouvant. On a vu de belles images, de fortes images, une foule gigantesque dans les rues. On a lu des slogans poignants, rassembleurs. On a vu une France républicaine, laïque, multiconfessionnelle, bigarrée, respectueuse. On a vu un monde entier réuni autour d’une idée, d’un symbole. Bien sûr, il y a eu des voix dissonantes, qu’il faudra faire taire ou convaincre qu’elles ont tort. Bien sûr, certains ont été et seront tentés par la récupération, et il faudra ne pas en être dupes. Que les humanistes, qui sont bien les plus nombreux, étouffent les geignements des intégristes, quelle que soit leur indigne cause. On a vu une soixantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, venus du monde entier, main dans la main, le premier ministre israélien et le président de l'État de Palestine sur la même ligne, à quelques mètres l’un de l’autre. On a vu des inconnus s’enlacer. On a vu des personnes de tous les horizons, ensemble. Ô le beau mot : ensemble. J’ai cru entendre chanter : marchons, marchons, qu’un chant bien pur féconde nos sillons. Qu’en naisse un espoir d’un monde nouveau, différent, au succulent goût de liberté. I have a dream, positivement optimiste, j’écris son nom, la pérennisation de la fertilisation de la beauté de la liberté.
- qu’I have a dream, positivement optimiste, j’écris son nom, la pérennisation de la fertilisation de la beauté de la liberté.
- qu’I have a dream, positivement optimiste, j’écris son nom, positivement optimiste, la pérennisation de la fertilisation de la beauté de la liberté.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines