Magazine Bd

Fils du soleil : la perle de Nury et Henninot

Par Hectorvadair @hectorvadair
Fils du soleil : la perle de Nury et HenninotFils du soleil
Fabien Nury, Eric Henninot, d'après Jack london
Dargaud
Oct 2014
Après les évènements tragiques de ces deniers jours, il est temps de lever l'ancre et de repartir au large.
Présentation d'un album de fin 2014, qui vaut le détour :
Fabien Nury est un très bon scénariste, parmi les meilleurs de ces dernières années. Il a produit de superbes albums, ...W.E.S.T, Necromancy, Prophet, ou Atar Gull n'étant qu'une partie de ses réussites.
Eric Henninot quant à lui, possède un trait réaliste qui a fait ses preuves sur des albums comme Carthago (avec Christophe Bec, deux premiers tomes), Alister Kayne, chasseur de fantômes, des couvertures (Deepwater prison)… et son dessin au trait fin précis pourra rappeler dans une certaine mesure les styles de Christian Rossi (Jim Cutlass,  W.E.S.T, Tiresias…) ou Andréas.
Nous sommes au début du vingtième siècle. Sur l'île d’Hikihoho, perdue au milieu du pacifique, le vieux (fou) Parlay met sa fabuleuse collection de perles en vente. À cette occasion, il invite les pires négociants des iles Salomon et même au-delà. Tous, sauf David Grief , riche entrepreneur de caoutchouc intransigeant, qui aura une autre raison de se rendre à ce rendez-vous. Mais quelle est la véritable raison de cette vente aux enchères ?
Adapté de deux nouvelles de Jack London, célèbre baroudeur, marin, romancier de 1890 à 1900 : "Fils du Soleil et Les Perles de Parlay", présentés ici sous forme de deux chapitres, "Fils du soleil" emprunte ce qu'il y a de plus prenant dans le roman d'aventure maritime pour nous transporter au milieu des flots, des tempêtes, des récifs, des autochtones cannibales et des histoires de pirates. Et même s'il ne s'agit pas tout à fait de cela, puisque nous avons à faire à des négociants, la dure vie en mer et les relations tendues entre marins et propriétaires terriens met la vie de chacun à rude épreuve.
Sachant nous emporter dans une histoire mêlant drame, amour et avidité, Fabien Nury et Eric Henninot réussissent le pari de l'album passionnant.
Nous ne sommes pas dans Barbe rouge, mais Bernard Prince n'est par contre pas loin :-), et cela donne furieusement envie de (re) lire l'auteur de "l'Appel de la forêt".
Un bel album à plus d'un titre, vivement conseillé.
180

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines