Magazine Cinéma

Les nouveaux accords de Munich ou l’effondrement de la raison

Par Videopaper
Les nouveaux accords de Munich ou l’effondrement de la raison
Les réactions aux événements de la semaine dernière, de la marche de dimanche 11.01.15, par leur ampleur, pourront être considérer, plus tard, comme le  basculement de la société dans une période de  post démocratie, par la consécration, comme moyen de diriger les peuples, de l’émotion et de la compassion et son corollaire l’effondrement de la raison, de la réflexion.
Ce que nous venons de vivre, c’est le remplacement du « Je pense donc je suis » , par « Je twitte  donc je suis ». 
L’hystérie compasionnelle comme moyen d’assujettissement des masses.
L’objectivation comme organe de gouvernance, de la caste des journalistes.
Le langage publicitaire (je suis charlie) comme seule possibilité d’expression de la révolte.
L’effacement de la notion de classe au profit de l’unité nationale.
La saturation du réel comme moyen de contrôle de la pensée et de sidération de la volonté.
La chute de l’écrit au profit de l’image comme support à l’objectivation du réel.
La perte de soi et son transfert dans les médiateurs (journalistes, animateurs télé, artistes) de la représentation de sa propre pensée. 
L’accaparement de la douleur par ces médiateurs ; eux seuls souffrent, leur douleur est sacrée. (les 6 millions de Français qui vivent sous le seuil de pauvreté n’ont pas la voix aux chapitres).
L'affirmation obscène des valeurs des pays développés comme références universelles (pays du tiers monde, vos milliers de morts en guerre civile, en désastres économiques ou naturels ne sont rien comparé aux vies de nos 4 journalistes). 
L'oblitération consciente du Passé, de l’Histoire, pour façonner un Présent comme un perpétuel renouveau, où le réel se dérobe à la raison pour transformer les actions en reflexes Pavloviens.
Comment peut on être aveugle à tout cela ???
L’éditorial de Mr L. Joffrin de Libération de ce lundi 12 janvier 2015,  a le goût amer du discours de Neville Chamberlain à son retour à Londres après la signature des accords de Munich. On connait la suite.
Editorial de Libération http://www.liberation.fr/societe/2015/01/11/un-elan-magnifique_1178617?xtor=EPR-450206&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=quot

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Videopaper 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte