Magazine Culture

Critiques Séries : Revenge. Saison 4. Episode 12. Madness.

Publié le 12 janvier 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Revenge // Saison 4. Episode 12. Madness.


Cette saison 4 de Revenge est clairement en train de partir en cacahuète sans que l’on ne s’en rende compte et c’est assez dramatique. Cet épisode est probablement le pire de la saison (en tout cas je n’en vois pas de pire à mes yeux pour le moment) et tout cela car la série part dans tous les sens sans parvenir à garder une certaine cohérence. L’épisode tombe alors après le deuil de la mort de Daniel bien que Victoria soit encore en pleine dépression depuis la mort de son fils. Mais David Clarke refuse de se laisser aller et prépare donc la suite de Revenge. Sauf que le moins que l’on puisse dire c’est que c’est assez ridicule. Je ne savais pas vraiment si David était une bonne idée. Qu’il soit en vie a apporté du bon à cette saison 4, renouvelant un peu la série, ses personnages et ses intrigues, mais cela n’a pas toujours été la joie. C’est en tout cas ce que l’on voit avec « Madness » qui est tout simplement l’un des pires épisodes de Revenge que j’ai pu voir depuis un sacré bout de temps. Il manque tout un tas de choses à l’épisode et surtout, tout semble tomber du ciel d’un coup comme si l’on avait voulu d’un coup d’un seul faire avance rapide et donc ne plus rien comprendre à ce que la saison veut nous raconter.

Pourtant, tout ce que cet épisode met en place est dans la continuité de la saison 4 et de ce que David a amené dans la série. Les flashbacks sont même là pour nous raconter son passage en prison, la façon dont il s’en est sorti mais aussi les mauvaises personnes qu’il a pu rencontré et je pense bien entendu à Malcolm Black. Ce dernier est sensé être un méchant efficace et intelligent sauf que c’est tout le contraire. On a l’impression de se retrouver avec les années noires de Prison Break. Franchement, c’est bête car Revenge aurait très bien pu faire autre chose de la mort de David Clarke, pas quelque chose qui ressemble légèrement à la résurrection de Sarah Tancredi. J’aurais aussi apprécié que Revenge développe un peu plus la relation entre Emily et son père, que la série cherche à aller dans le swap familial pur et dur, et pas dans ce registre du soap bas de gamme qui ne parvient pas à être à la hauteur et surprendre. Malcolm Black aurait donc pu être le méchant dont la série avait besoin afin de faire évoluer un peu sa mécanique sauf que voilà, il n’y a rien de tout ça qui se passe. Margaux de son côté continue d’être le personnage que je trouve le plus inutile de Revenge actuellement.

J’aimais bien Margaux a une époque mais ces derniers temps elle ne sert strictement à rien. Pire, elle est en train de devenir le petit personnage dont on n’a même plus envie de parler. Elle sait que Victoria n’est pas honnête, que tout n’est pas révélé au sujet de la mort de Daniel sauf que voilà, la série ne sait pas vraiment dans quel sens aller et c’est probablement ce qui me déplaît le plus. Si à la fin de l’épisode Victoria révèle tout au sujet de la mort de Daniel et que Ben entend le tout, je me demande ce que cela va réellement apporter à la suite de la saison. Je trouve que ce n’est pas un mystère suffisant pour donner envie de revenir et je suppose donc que cela va encore se dérouler une fois de plus. Finalement, la série parvient donc à nous offrir quelque chose de particulièrement mauvais comme rarement j’ai pu le voir dans cette série. Ce n’était pas un épisode confus comme on a pu en avoir l’an dernier mais un épisode tout simplement ridicule qui part dans tous les sens sans parvenir à nous accrocher telle une moule à son rocher. Non, il n’y a rien de tout ça. La déception est donc tellement de mise que maintenant, je suis certain que l’on ne peut qu’attendre mieux de la suite. Enfin, je l’espère sincèrement.

Note : 1/10. En bref, ridicule


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte