Magazine High tech

Echo, l’assistant domestique connecté d’Amazon

Publié le 12 janvier 2015 par Pykoty @pykoty

echo amazonFruit de plusieurs années de recherche dans les laboratoires ultra-secrets du Lab126, Echo est le nouvel objet connecté du géant Amazon. En effet, Amazon champion du commerce électronique, ne cesse de diversifier ses offres. Ainsi,  après la liseuse électronique Kindle, son propre smartphone le « fire phone », son projet de drones livreurs, voici Echo un assistant personnel domestique, qui obéit à la voix et parle.

 Comment ça marche

echo amazon

Haut de 23 centimètres, cette tour cylindrique connecté à Internet, donne la météo et l’heure, peut jouer de la musique, lire les informations ou faire office d’agenda. Grace à ses 7 micros intégrés sous son anneau, Echo est capable de distinguer les voix de chacun des occupants de la maison, et de vous répondre lorsque vous lui posez une question. Très intelligent, Echo se met en marche dès que le mot clé « Alexa » est prononcé. La puissance de ces 7 micros lui permet d’entendre vos conversations dans n’importe quelle pièce de la maison et d’utiliser la reconnaissance vocale d’Amazon pour solutionner vos requêtes. Disponible sous Android, iOS, ou Fire OS Echo donnera aussi accès à des services de musique en ligne qu’il diffuse à 360 degrés sur ses haut-parleurs.

 Quid de la confidentialité ?

Des questions de vie privée peuvent se poser vu qu’Echo écoute en permanence toutes les conversations, mais Amazon explique qu’il est possible de « débrancher » Echo en cas de conversation privée, et que l’assistant connecté ne fonctionne que lorsque la diode intégrée est allumée. De surcroit, nul ne sait pendant combien de temps les conversations seront stockées dans le « Cloud » d’Amazon.

Autant de questions sécuritaires auxquelles il faudra songer avant de s’offrir ce gadget à 199 euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pykoty 656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte