Magazine Santé

Tabac : Les promesses d'un vaccin anti-nicotine

Publié le 13 janvier 2015 par Santelog @santelog

Ces scientifiques du Scripps Research Institute viennent de concevoir un vaccin anti-nicotine capable d’entraîner une réponse immunitaire robuste et permettant d’aider les fumeurs à surmonter leur dépendance. Le principe de ce candidat, présenté dans le Journal of Medicinal Chemistry, pourrait également contribuer à traiter d’autres dépendances.

Un vaccin prometteur anti-nicotine avait échoué, il y a quelques années, rappellent les chercheurs du Scripps, mais, cette fois, l’équipe a conçu un vaccin plus efficace qui fait ici ses preuves lors d’essais cliniques.

TABAC: Les promesses d'un vaccin anti-nicotine! – Journal of Medicinal Chemistry
Kim Janda, professeur de chimie explique que le principe du vaccin est de faire considérer la nicotine comme un agent étranger et néfaste par le corps et son système immunitaire et de faire en sorte que les anticorps produits en réponse, se lient spécifiquement aux molécules de nicotine pour les empêcher de se diffuser et d’atteindre le cerveau. Pour parvenir à ce processus, les scientifiques ont fixé des dérivés de la nicotine appelés haptènes (antigènes) à une protéine porteuse plus grande, déjà utilisée dans d’autres vaccins agréés. Cependant, la nicotine n’a pas toujours la même  » chiralité « , la configuration de la molécule peut être gauchère (à 99% dans le tabac) ou droitière. Alors que le précédent vaccin ciblait la forme droitière, ce nouveau vaccin, développé à partir d’haptènes de molécules  » gauchères  » et  » droitières  » de nicotine permet de susciter une réponse par anticorps contre les 2 versions.

La réponse immunitaire confirmée chez l’animal : Testé sur le rat, le candidat incite bien le système immunitaire de l’animal à produire un nombre significatif d’anticorps en réponse à la nicotine. En analysant des échantillons de sang, les chercheurs constatent que l’haptène gaucher déclenche une réponse immunitaire beaucoup plus efficace. Ainsi, la préparation des antigènes apparaît comme l’élément clé de l’efficacité du vaccin non seulement anti-nicotine, mais aussi pour le développement de vaccins contre d’autres drogues, comme la cocaïne et l’héroïne.

Enfin, les auteurs précisent qu’un vaccin ne sera tout de même pas une solution miracle :  » Il y aura encore des symptômes de sevrage « .

Source: Journal of Medicinal Chemistry Jan, 2015 DOI: 10.1021/jm501625jA Conjugate Vaccine Using Enantiopure Hapten Imparts Superior Nicotine-Binding Capacity


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine