Magazine Bons plans

2014 : l’an zéro d’une révolution dans la télécommunication en France

Publié le 14 janvier 2015 par Telephonissimo
2014 : l’an zéro d’une révolution dans la télécommunication en France Une nouvelle ère s'annonce pour la téléphonie mobile en France et dans toute l'Europe depuis 2014. La raison ? L'année qu'on vient de quitter était celle des fusions-acquisitions. Désormais, il y a donc plusieurs opérateurs en moins sur le continent. Téléphoner moins cher qu'aujourd'hui pourra donc être impossible dans les prochaines années.

Numéricâble devient le concurrent n° 1 d'Orange

Orange devra revoir le tarif de ses appels internationaux et nationaux. En effet, il a, face à lui, un concurrent qui vient de manger deux acteurs de renom dans la téléphonie mobile française : Numericâble. Suite à un long duel avec Bouygues Telecom, le Câblo opérateur est parvenu à racheter SFR qu'il détient aujourd'hui à hauteur de 80 %. Il a poursuivi sa conquête du secteur en mettant la main sur Virgin mobile, premier opérateur alternatif français.

Les opérateurs français bougent sur la scène internationale

Xavier Niel, le fondateur de Free, est impliqué également dans la révolution. Il vient en effet de réaliser son projet d'acquisition d'Orange Suisse via sa compagnie-holding NJJ Capital. Les Suisses peuvent désormais espérer appeler en Tunisie à de meilleures conditions tarifaires. La 9e fortune de France et non moins propriétaire de Monaco Telecom, lui, peut se consoler de son échec pour le rachat de T-mobile.

Parmi les autres mouvements notables des opérateurs, il y a également l'acquisition de Portugal Telecom par Altice, maison-mère de Numéricâble et celle de l'opérateur espagnol Jazztel par Orange.

Quid des opérateurs étrangers

Est-il possible de téléphoner pas cher au Royaume-Uni dans les années à venir ? Difficile de croire après le rachat d'EE par British Telecom. Ce dernier serait d'ailleurs aujourd'hui en négociations avec le groupe espagnol Telefonica pour le rachat de l'opérateur O2.

Il y a également depuis quelques semaines un opérateur de moins en Allemagne. Telefonica Deutschland vient en effet d'acquérir E-plus. Toutes ces nouvelles sont loin d'être rassurantes pour les utilisateurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Telephonissimo 203 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte