Magazine

Une oreille destressante

Publié le 13 janvier 2015 par Kentin Spark @KentinSpark

lapin moyen

Photo de Jean-Jacques Boujon

Tu es là, devant moi, en arrêt, tes oreilles droites ! Tu m’écoutes te louer mes paroles. Pourtant je suis un de tes prédateurs. Tu es un lapin dans notre jargon humain. Tu es un porte bonheur pour certains. Tu es aussi accompagné de moutarde. Tu deviens un plat aux cèpes. Tu es un animal qui court vite, très vite, enfin moins vite qu’une tortue mythique.

Vos ébats sont d’une telle rapidité que certaines de nos femelles disent “Il m’a fait çà comme un lapin”. Tu as un pelage chaud et doux. On l’a imité pour accompagner nos enfants dans leur sommeil. Tu es aussi donné comme joli nom, quand on aime. Mais tu peux être désagréable quand tu as un rendez-vous et que tu ne viens pas.

Pourtant je voudrais te dire que, dans ma vie, je cours pour avoir le temps de tout faire. Tu es doux, gentil, mignon. Pourtant on te chasse et tu es là dans ce champs sans bouger, innocent, à me regarder, à te demander ce que je fais ce que je suis… Ben, je vais te le dire. Je sors de table car le repas fut lourd : un civet de lapin aux cèpes, suivi d’un lapin à la moutarde. J’ai sauté ma femme en deux minutes. J’ai acheté une patte de lapin pour gagner au loto et une peluche pour mon petit bébé. J’ai dit merci “mon petit lapin” a un enfant pour avoir ramassé mes clés de voiture que je venais de faire tomber. J’ai couru comme un lapin, pour être à l’heure à mon rendez-vous, il n’était pas là. Encore un lapin de posé.

Et toi tu es là, tranquille. Tu attends certainement les cloches. Mais moi, j’en ai ras le bol car je n’en suis pas une. À force, je me sens enfermé dans une spirale, un clapier. Oups ! Désolé ! Merci petit lapin de m’avoir écouté.

Petite participation au jeu « Patchwork de plumes« 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kentin Spark 203 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog